Cruel Hand - Prying Eyes

Chronique CD album (23:09)

chronique Cruel Hand - Prying Eyes
Pour tous ceux qui suivent l’actualité des sorties d’albums, et je pense que c’est le cas pour ceux qui liront ces lignes ou alors quelque chose m’échappe, je pense que vous serez d’accord avec moi si je vous dis que je trouve hallucinant de voir l’activité du label Bridge 9 records ! Que ce soit quantitativement ou qualitativement, ce label apparaît comme une référence pour tous les amateurs des punk / Hardcore moderne, en ayant pris sous son aile la plupart des révélations les plus marquantes de ces dernières années.

Tout ça pour vous parler de la deuxième galette servie par les Cruel Hand signés chez, comme vous l’aurez deviné, Bridge 9 Records, étant donné que certains d’entre eux font également partie d’Outbreak. Au programme : un mélange de punk hardcore et bien gonflé aux influences métalliques, si je puis me permettre.

Chez Cruel Hand on ne fait pas dans la dentelle. Dès la seconde 0.01 on envoie l’auditeur dans le décor, avec des riffs d’une vélocité qui sera fatale pour tous les gens qui pourront voir ce groupe en live. Les riffs coulent naturellement, le rythme est bien géré avec son lot de nuances et d’alternances dans la vitesse et le style des chansons : un peu de frénésie par la, du Beatdown par ci pour la petite touche groove qui fait toujours plaisir à entendre, le tout conduit par un organe vocal qui crache son agressivité sans retenue.

Une voix au timbre terriblement accrocheur, du moins pour ma part c’est vraiment le type de voix qui me refile cette hargne positive et cette envie de tout lâcher une fois qu’on monte le son de la stéréo.
Niveau instruments rien à redire, ca sonne carré, propre, pas un cheveu qui dépasse, j’ose même pas imaginer le carnage que ce doit être en live, même si le groupe s’écoute aussi très bien chez soi, devant la cheminée avec un bon bouquin. J’avoue tout de même qu’un léger sentiment de redondance se fait un petit peu sentir arrivé en milieu de parcours, mais bon c’est le genre qui veut ca : rien de nouveau ou de très original qui fasse que cet album marquera les consciences. Mais un groupe à voir en live si vous en avez l’occasion.
photo de Biflam
le 03/06/2009

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements