Crutches - Såld

Crutches - "Såld "
chronique Crutches - Såld

Un changement de gratteux + l'ajout d'un nouveau et voilà le retour des furibards suédois de Crutches.

Ne cessant de monter en puissance depuis leurs débuts en 2012, ces anciens Project Hopeless (excellent combo disparu en 2009), Crutches fait encore et toujours souffler l'ouragan du Crustpunk le plus furax qui soit.

 

Un Crust Mangel défonçant les ours blancs, déterrant le cadavre de Margareth Thatcher et dynamitant les Grande Muraille de Chine, le tout en une vingtaine de minutes à la louche.

Un temps largement suffisant pour bazarder 11 morceaux à grand renfort de riffs de Pounk à bottes et de vocaux plus éruptifs que King Kong face à Naomi Watts.

 

Abandonnant, dès "Sociesick" , toute volonté de flatter le chaland se baladant nonchalamment en cherchant de la musique de Ribel, Såld peste, fustige et tempête en de brèves vagues faites de gravillons, de tessons de boutanches de bière, et de senteur d'arpions mal lavés.

Méchant, méchant et super pas content, Crutches édifie une barricade D-Takt grésillante avec un chant triple doté d'un écho syndical plus ou moins prononcé selon les morceaux et rappelant parfois les glaviots d'Ursut.

Les paroles, se partageant en anglais et suédois sont évidemment parfaitement socialement déprimantes et appellent forcément à la révolte et à la désobéissance. Genre pas une invitation à s'acheter le maillot de Neymar da Silva Santos Junior. Oui je finis cette kro devant le journal TV.

Le boulot est rudement bien mené, vous l'aurez compris (écoutez moi ce pure rock'nroll vachard que constitue "Guerra Social"), pourtant comme le disait Oscar Wilde, le travail est la plaie des classes qui boivent.

 

Såld (« Vendu ») est une grosse claque punk de l'année équivalente à celle de leurs compatriotes de Warvictims.

Bon käng, bonne année

photo de Crom-Cruach
le 25/09/2017

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

HASARDandCO

Ini - If Nothing Is
Machine Head - Catharsis