Darkenhöld - Memoria Sylvarum

Chronique CD album (44:19)

chronique Darkenhöld - Memoria Sylvarum

Quand on parle de Black Metal médiéval, on pense tout de suite à une flopée de groupes avec de gros claviers kitsch avec des sons de clavecins, voire de la Dungeon Music. Heureusement qu'il y a des groupes plus sérieux qui redorent l'image d'un style qui prête aux moqueries. Darkenhöld fait partie de ceux-là et tente, sortie après sortie, de lui redonner de la crédibilité. Actif depuis 2008, le groupe est déjà l'auteur de trois albums, quelques splits et plusieurs participations à des tributes.

 

L'expérience des musiciens est sensible, que ce soit au niveau de l'écriture, de l'exécution ou de la production. Cette dernière est en parfaite adéquation avec les intentions affichées par le groupe, rugueuse, naturelle, mais permettant de garder intact le travail sur les mélodies. Ce travail mélodique est l'œuvre quasi exclusive des guitares, les claviers ne joue qu'un rôle mineur de soutien, avec des sons relativement classiques et discrets. Les riffs, qui rappellent les premiers travaux d'Enslaved et de Seth, à la fois épiques et atmosphériques, contribuent à la mise en place d'atmosphères de châteaux abandonnés et de forêts impénétrables de récits de Fantasy. Le tout est servi par des structures ni trop simples ni trop complexes pour éviter l'ennui. Il se passe toujours quelque chose pour maintenir l'attention et les plans ne sont pas étirés ad nauseam. Avec parcimonie, comme à la fin de "Présence Des Orbes", Darkenhöld fait également appel à de légers éléments folk.

 

La force du groupe est de ne pas s'enfermer dans une forme ou une autre de BM, ce qui lui permet de pouvoir plaire à des publics différents, du nostalgiques des débuts de la deuxième vague à l'amateur de Black / Folk qui n'est pas intéressé par le côté "pouët pouët" du genre, ou encore le Post Black Metalleux à la recherche de nouveauté et de surprises. Un disque solide qui ravira ceux qui ont apprécié les derniers Les Chants De Nihil ou Au Champs Des Morts.

photo de Xuaterc
le 28/09/2017

2 COMMENTAIRES

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 28/09/2017 à 12:44:04

J'ai écouté l'album à sa sortie en cherchant l'aspect médiéval... Et bien : peau d'balle. Juste pour ça : BUUUUURN THE WIIIIIIITCH !!!!

Castellum

Castellum le 15/10/2017 à 13:00:38

Le groupe est plutôt dans l'imaginaire et l'évocation que dans le médiéval stricto sensu (voir statut sur sa page)

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • EARTH au Petit Bain à Paris le 19 novembre 2019
  • Hexis + WOES + Expiation au Puzzle Pub Tours le 2 novembre 2019
  • BRUTUS, DAGOBA, LISTENER et d'autres au Poche à Béthune jusqu'au 10 novembre 2019