Daturah - Reverie

Daturah - "Reverie"
chronique Daturah - Reverie
Post rock ? Post Métal ? Et si finalement la question de l'étiquette n'était qu'une interrogation sans grand intérêt !?
Daturah bouleverse l'ordre établi, non pas en proposant une recette novatrice. Sigur Ros, Mono, Mogwai, Explosions in the sky sont déjà passés par là, mais Daturah a sa personnalité mais surtout son moteur émotif.

C'est beau, c'est bien construit, ça provoque la chaire de poule, avec pourtant des procédés simples! Une section rythmique qui s'emballe, une guitare qui sonne rock ou qui joue la carte de la mélancolie. Il n'y a vraiment toujours rien d'exceptionnel et pourtant...
5 titres pour une heure d'écoute, l'entreprise de l'écoute pouvait paraître difficile.
Un sample en introduction de "Ghost Track" n'a rien de troublant (sauf cette dernière phrase progressive puis explosive) : Reverie est lancé. On se laisse aller à monter le son...la guitare vrille, l'autre tire dans l'atmosphérique, la basse rebondit, la batterie sonne bien...
Daturah est définitivement bon mais pas inventif, les plans semblent vus et revus, mais un charme se dégage.
Souvent inexplicable, le charme va au delà de la beauté : ça plait et c'est la le plus étonnant.
Ce n'est pas pour un morceau déstructuré, un autre qui fonctionne comme une boucle (l'excellent Deep b flat"), un autre hyper progressif ("9"), le naïf mais profond "Hybrisma".
Il y a certes l'inclusion d'un xylophone mais encore une fois la surprise n'est pas là, une montée de batterie : oui mais encore ? Un synthé/clavier ? Trop discret et pour le coup mal exploité.
Les fans rassasiés de cette musique grimaceront, alors que d'autres affamés de douceur et d'émotions en tout genres s'en délecteront.

Reverie, un nom fort bien choisi pour une musique plus inspirante qu'inspirée. En tout cas, une musique plus difficile à se détacher qu'il n'y parait.
Une belle preuve que faire du neuf avec du vieux n'est pas un crime, ou si c'est le cas, Daturah s'en trouve gracié.
photo de Tookie
le 30/01/2009

1 COMMENTAIRE

(The) Aurelio

(The) Aurelio le 31/01/2009 à 21:09:55

très très bon disque !

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • ARO ORA release party à La Parenthèse à Ballan Miré (37) le 12 octobre 2019
  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019
  • Sleep au Bataclan à Paris le 8 octobre 2019