Daughters - Daughters

Daughters - "Daughters"
chronique Daughters - Daughters
Là ça rigole plus, mais alors plus du tout. On a rangé les skates dans le placard, investit ses économies durement gagnées au Wal-Mart du coin pour se procurer un ampli à turbine, on s'est coupé la tignasse d'ados et laissé la moustache à la texane (visiblement la nouvelle tendance des groupes à guitares de l'East Coast), acquis au passage un certain goût pour le gros son, et hop on balance ce qui sera, à coup sur, l'un des albums majeur de 2010. Je prends un risque, certes, nous sommes en avril…

Bon, disons que les Daughters ne rigolaient déjà pas avant, c'est une évidence, on dira simplement que quand tu t'es pris une baffe, il faudrait te méfier du revers que tu n'as pas su voir venir…
Là en l'occurrence il ne s'agit pas exactement d'un revers, mais plutôt d'une magnificence et d'un enrichissement muscial. Alexis Marshall, chanteur et rescapé des As the Sun Sets aux côté du batteur Jon Syverson et du bassiste Samuel Moorehouse Walker, a été le premier à effectuer sa conversion sur l'album "Hell Songs", passant de cris hystériques et growls à ce qui serait une sorte de mue de David Yow du hardcore.
Pour tout le reste on passe clairement à un autre niveau, c'est large, massif et percutant. Les guitares ont enfin un peu de rondeur, et ont acquis au passage un peu de mélodie par-ci par-là, la basse peut enfin atteindre des fréquences qui la mettent en valeur et la batterie, bien plus épurée qu'à l'accoutumée, est tout simplement démentielle. De purs hits que sont, tous à suivre, The First Supper, The Hit, The Theatre Goer et Our Queens (One Is Many, Many Are One) . Balances ça sur une station d'écoute digne de ce nom, alors le plaisir sera total. Et contrairement à moultes grosses prod bien lisse qui t'impressionnent à la première écoute sans avoir de réels arguments derrière, là au moins nous avons l'extravagance en plus. Certes plus accessible, moins hargneux et dissonant, les 28 petites minutes que dure ce disque (ce qui reste tout de même leur album le plus long) passeront bien trop vite…

Si j'avais un petit reproche à faire sur ce disque ce ne serait que sur le choix de l'ordre donné aux titres. Personnellement, j'aurais directement tapé fort avec "The Theatre Goer" plutôt qu'avec "The Virgin", mais la volonté était peut-être de ne pas trancher trop net avec les habitués, car il est vrai que l'on y retrouve un peu plus le Daughters d'avant, avec ces branlages de manches ininterrompus. On retrouve d'ailleurs ce sentiment sur le début de "Sweet Georgia Brom" et tout au long de l'intelligeant "The Unattractive, Portable Head".
Mais au final qu'importe, ces ricains ont de quoi être fier. Ils nous livrent là un disque cohérent, puissant, et bougrement jubilatoire.

Le guitariste Jeff Worms ayant quitté l'aventure l'année passée, les Daughters ont enregistré cet album à 4. Reste à savoir ces prochains moins de quelle manière ils se présenteront à nous sur scène…
photo de Sam
le 12/04/2010

11 COMMENTAIRES

Pidji

Pidji le 12/04/2010 à 09:42:47

Enorme album, je n'attendais pas Daughters à ce niveau !

mat(taw)

mat(taw) le 12/04/2010 à 09:59:10

ok, faut absolument que j'écoute ça.
Et j'adore la pochette, au passage...

Tookie

Tookie le 12/04/2010 à 10:05:14

Un des albums de l'année sans doute !

Pidji

Pidji le 12/04/2010 à 11:46:17

Par rapport à la pochette, en fait il y a 4 ou 5 feuillets avec des dessins différents, qui sont dans la même idée. Tu peux donc choisir ta pochette héhé

vkng jzz

vkng jzz le 12/04/2010 à 12:00:09

rien a redire, parfaite maitrise a tous points de vue. dans les albums de l'année assurément.

mat(taw)

mat(taw) le 12/04/2010 à 13:10:05

très bonne idée cette histoire de multi-pochette. Si en plus il fait consensus faut décidément que je rattrape mon retard moi...

fuzo

fuzo le 12/04/2010 à 17:03:04

Encore un groupe magistral signé Hydrahead !

sebastien-balenciaga

sebastien-balenciaga le 13/04/2010 à 23:04:01

progrés dans la composition, qui se fait moin répétitive, un son plus gros que sur les précédent, tout pour passer de bonnes heures d'écoute.
de trés trés bonne chansons.pour la pochette c'est pas nouveaux, gorillaz avait dèja fait ce principe multi-pochette.
mais jetez vous deçu.

Jaco bah non

Jaco bah non le 22/04/2010 à 00:41:30

Enorme, incomparable, Canadian songs ressemble à un rip-off de Nada surf par rapport à ce monstre gorgé jusqu'à l'excès de riffs vaso-dilatateurs et vagissants, comme dirait ma cousine.

Matt666

Matt666 le 17/05/2010 à 22:54:52

Ben j'ai vachement de mal à me mettre dedans...
Ca viendra (ou pas), on verra.
Pour l'instant, très bof !

frolll

frolll le 23/03/2011 à 00:16:59

Ca cogne sec. On en redemande !

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

HASARDandCO

Virvum - Illuminance
Time Again - Darker Days