Fred barjo Odonae disquaire cd/vinyle et libraire spécialisé manga à Lille Acheter CD et vinyles doom métal pas chers
S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Dead Witches - "Ouija"

Dead Witches - "Ouija"
chronique Dead Witches - Ouija
8/10 0

écouter "Mind Funeral"

Acheter Dead Witches Ouija sur Amazon

CD album CD album (32:00)

 

Style musical : 

doom

 

Année : 

2017

 

Tracklist :

1. Intro
2. Dead
3. Drawing Down The Moon
4. Ouija
5. Mind Funeral
6. A World of darkness

 

Label : 

Heavy Psych Sounds
Dans le même style :
Ocean chief - Sten

Quand Mark Greening, batteur de With the Dead, le nouveau groupe de Lee Dorian et de Ramesses et ex Electric Wizard et sa compagne la chanteuse Viginia Monti (Psychedelic Witchcraft) décident de lancer un projet musical ensemble, on se doute que l'on ne va pas avoir affaire à du disco musette (même si ça n'aurait déplu à notre Lapin Jaune national).

 

Le groupe, dont le line up est complété par Carl Geary à la basse et Greg Elk à la guitare, propose un doom occulte et sombre. On ne peut pas ne pas revenir sur le guitariste, en effet le groupe déplore son décès entre l'enregistrement et la sortie de l'album.

 

Ouija propose un doom froid voire glacial, le son est étouffé ce qui sied parfaitement à l'atmosphère. La voix est en retrait traitée comme si elle sortait d'une vieille radio, le choix est fort et il plaira ou déplaira beaucoup.

 

Dead Witches présente donc un doom froid et poisseux mais pas trop linéaire non plus, on trouve accélération et fin en crescendo dans « Drawing down the moon », cassure sur le lourd et grésillant « Ouija » et même, pourquoi pas, un ralentissement sur le déjà lent « Mind funeral » avec sa batterie qui cascade. Quand le leader du groupe et batteur ça finit par s'entendre et « A world of darkness » commence par de la batterie seule et finit sur 2 minutes instrumentales dont une toute fin, rapide avec un solo de cet instrument.

 

Ouija propose un voyage nocturne par temps orageux dans des contrées inhospitalières, avec des choix de production à l'ancienne qui pourront déplaire mais qui collent parfaitement au trip plein de noirceur du groupe. C'est sombre, monolithique mais pas de trop linéaire, l'objectif est atteint. Ouija pourrait bel et bien devenir un album culte, les circonstances ne faisant que renforcer cette impression.

 

L'album est disponible en CD et vinyle.

photo de Papy Cyril
le 07/02/2017

Note des commentateurs : 5/10 (sur 1 votes)

Commentaires

cglaume

cglaume le 07/02/2017 à 13:15:02

Un bon vieux disque de Disco musette lardé de relents Nawak crust, ça le ferait, c'est clair ! :P

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 07/02/2017 à 13:26:13

J'aime bien la prod mais j'aime pas le Doom.

gulo gulo

Sa note : 5/10

gulo gulo le 07/02/2017 à 22:37:39

En dessous de générique, y a quoi ?

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

UNION JACK : 2 CDs Supersonic à gagner

Dernières news

Chronique au Hasard

Syrinx - Contest the void

Évènements

THE ARRS + MY SECRET SAFE @Secret place à St Jean de Védas (34) le 24 mars 2017BELZEBONG le 28 février au Ferrailleur à NantesBIG BUSINESS + WHORES. + CLOSET DISCO QUEEN au Ferrailleur à Nantes le 22 avril 2017 6:33 : Asylum picture show 2.0 avec ACYL et Malemort