Death Before Dishonor - Better Ways To Die

Death Before Dishonor - "Better Ways To Die"
chronique Death Before Dishonor - Better Ways To Die
Les Death Before Dishonor ne sont pas vraiment nouveaux sur la scène Hardcore internationale, c'est ce qu'on pourrait appeler dans le milieu une "valeur sûre". Les cinq de Boston sont de retour en 2009 pour nous offrir un opus Hardcore pûr jus qui devrait combler tous les fans du style !

« Better ways to die » ne fait pas plus de 25 minutes, alors qu'il comporte tout de même 11 titres. Il faut donc s'attendre à un album très direct, pourtant ça ne paraît pas si court tant le groupe développe plusieurs aspects de son Hardcore. Tout d'abord, cet opus sent le bitume à plein nez ! Les grosses racines Punk du combo se font immédiatement ressentir, cette dimension urbaine genre "skeud directement sortie de la bétonnière" m'a carrément rappelé Terror et autres formations du même calibre qui transmettent une grosse dose de "Punk attitude" à travers leur musique !
La deuxième grande force de ce « Better ways to die » est le côté très mélodique de certaines parties. Par exemple, l'un des meilleurs morceaux de l'album à mon sens est « Remember », mais c'est également l'un des plus mélodiques ! La mélodie de gratte est fixée d'entrée et elle ne nous lâche plus durant tout le titre, des notes agréables et entrainantes posées sur un fond de Hardcore... Que demander de plus ? C'est aussi l'une des rares occasions où le chanteur troque ses hurlements pour une voix un peu plus "chantée".
On retrouve aussi, bien entendu, la grande convivialité du Hardcore avec ses refrains répétitifs et toujours scandés en cœur.

Une bonne partie des morceaux présents sur cet album reste de grandes leçons de Hardcore sauce "westcoast", comme le très lourd « Boy in Blue », l'éponyme et très complet « Better ways to die » ainsi qu'une poignée d'autres. En s'intéressant aux titres des chansons on remarque que le groupe est mitigé entre un message violent et dénonciateur (« Boys in blue », « Better ways to die », « Bloodlust »,...), et un autre plus optimiste (« Peace & Quiet », « Our Glory Days »).

Il ne faut donc pas se leurrer, « Better Ways To Die » est très brut de décoffrage ! C'est du Hardcore sans concessions avec un son très sec, renforçant l'aspect "in your face" ; et ce disque est un CD très inspiré et complet (car plutôt varié en tempos et mélodies).
photo de Domain-of-death
le 05/10/2009

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019