S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Deus Otiosus - "Opposer"

Deus Otiosus - "Opposer"
chronique Deus Otiosus - Opposer
7.5/10 0

Acheter Deus Otiosus Opposer sur Amazon

CD album CD album (45:00)

 

Style musical : 

Death-Metal

 

Année : 

2017

 

Tracklist :

1.Kneel 03:36
2.Disturbing the dead 04:16
3.Stand your ground 03:45
4.Haunter 04:28
5.Towering flames 05:12
6.The opposer 04:03
7.To the graves 03:58
8.Return to slavery 04:26
9.Greater horror 04:05
10.March of the unworthy 04:12

 

Label : 

Great dane records
Dans le même style :
Trepalium - Alchemik Clockwork Of Disorder

Il est possible qu'en écoutant Deus Otiosus, un petit sourire vienne poindre sur le visage de l'auditeur.

 

Ça ne sera certainement pas pour le genre musical dans lequel le groupe détruit des cous depuis une bonne décennie. On ne rigole pas quand on fait du death old-school.

 

Difficile de trouver du "lol" dans la grosse voix glaireuse classique du genre. Surtout lorsqu'elle est aussi forte de conviction. 

Impossible de se marrer face à la qualité d'écriture et de jeu des compos. Parce là aussi c'est du sérieux.

Ces chers danois font du death, certes, old-school, mais ne se cantonnent pas à cette vision étriquée de la musique chonchon.

 

Il y a du death donc, agrémenté d'une petite dose de thrash (surtout dans le riffing) pour maintenir l'auditeur en éveil avec quelques relents groovy pour lui donner envie de se remuer le popotin.

 

"Death", "groovy", "voix glaireuse", on se retrouve avec le même champ lexical que leurs "compatri-potes" d'Illdisposed.

Un lien qui ne se fait que partiellement, car Deus Otiosus se veut aussi moins agressif.

Autrement plus sombre, le groupe est taillé dans le roc. C'est massif, solide et lourd, et un peu plus lent. Cela n'empêche pas la bande d'être bien vénère et de torcher son propos en moins de 4:20min en moyenne.

 

On ne se rit pas sur le genre musical, on ne déconne pas sur la réalisation de l'album (parfaite soit dit en passant), ni sur la composition. Ni même sur l'interprétation. Il y a bien une terrible faute de goût sur les voix de "March of the unworthy" qui bâcle la conclusion de cet album, mais elle est la seule et unique petite tâche de ce disque.

 

Non, si "Opposer" peut éventuellement dessiner un sourire un poil moqueur, c'est en retrouvant les titres des pistes largement répétés dans les morceaux. Ainsi, "Kneel", "Dusturbing the death" etc. apparaissent maintes fois dans des paroles bien mises en avant, interprétées de manière "coup de poing" mais amenées,à l'instar de leur écriture, sans finesse.

C'est là l'unique minuscule grain de sable d'une grosse machine bien huilée qui offre quand même 40 bonnes minutes de frottement des cervicales.

photo de Toukene
le 08/11/2017

Commentaires

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 08/11/2017 à 17:23:32

Ce que j'entends est bon: c'est bien.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Dernières news

Chronique au Hasard

Whores - Ruiner EP

Évènements

WOODBANG Fest à Ensisheim le 9 décembre 2017Winterfall night III à Tours le 8 décembre 2017In Theatrum Denonium à Denain (59) le 13 janvier 2018INTERVALS + Polyphia + Nick Johnston au Ferrailleur à Nantes le 26 novembre 2017