Devianz - una duna in mezzo all

Chronique CD album (1:06:36)

chronique Devianz - una duna in mezzo all
Malgré un nom allemand, un titre d´album italien et des titres de chanson polyglottes, Devianz est bel est bien un groupe Français, et Parisien qui plus est ! Ils nous présentent leur univers par le biais d´un premier 12 titres baptisé « una duna in mezzo all'oceano ».

Une dune au milieu de l´océan, serait ce mon cas à l´écoute de ce CD ? A chercher en vain un repère à l´horizon vers lequel se rapprocher. Car ici, la quantité d´influences et de sonorités qui se déverse est tellement éminente et vague que l´on se retrouve facilement largué au milieu de nulle part a flotter plutôt sur un radeau je dirais. Même si le Rock reste sans doute l´effluve dominant de ce quatuor, les courants pop, post rock, et métal nous dirigent dans une multitude de directions. Revenons aussi un instant sur ces sonorités qui ont retenu mon attention de par le contraste ressenti entre mélodie et dissonance qui se côtoient à de nombreuses reprises, phénomène qui me parait assez peu commun dans ce style mais très plaisant : La dissonance étant la plupart du temps provoquée par les instruments a cordes se mêlent a la mélodieuse voix pop, pour former une fusion agréable à l´oreille, et qui à comme effet de rendre le passage mélodique suivant encore plus savoureux et réconfortant.

Tout comme on vogue entre mélodie et dissonance, le groupe n´oublie pas de nous faire aussi naviguer entre différents sentiments tel que la mélancolie, la sérénité, ou encore l´anxiété mais aussi les tempos : la plupart des titres étant bâtis sur des rythmes langoureux, Devianz nous montre qu´ils peuvent se montrer plus hargneux tout en restant cohérents.

Pour un premier essai, la barre est déjà haute, surtout si l´on prend en compte la rapidité de composition, oui, 4 mois pour édifier un album aussi prenant ne fait que souligner une fois de plus le potentiel ces quatre parisiens ! Je pense que l´Artwork à du être un peu bâclé, et dénote du reste, c´est dommage, mais ce n´est qu´une histoire de forme. Reste que musicalement, c´est un groupe qui devrait faire vite parler de lui et qui aurait une place parmi Agora Fidelio et consorts, avec lesquels on trouve quelques similitudes tant dans l´ambiance que dans la composition, seule la voix diffère vraiment à mon goût, c´est un moindre mal, mais n´allons pas si vite en besogne, comparons ce qui est comparable! Retenons que ce groupe pourrait se révéler assez rapidement ! A voir en concert si vous en avez l´occasion, en attendant deuxième chavirage sentimental en eaux troubles avec des paroles plus facile à distinguer.
photo de Biflam
le 26/08/2006

1 COMMENTAIRE

Pidji

Pidji le 26/08/2006 à 23:45:43

Je l'ai écouté qu'une fois, je peux pas trop me faire d'avis...

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Winteriip II - Metal Hardcore Festival à Tours le samedi 18 Décembre 2021