Directo - ...Al Infierno

chronique Directo - ...Al Infierno

DirectO dont ce ...Al Infierno est le premier album a commencé sa carrière en tant que groupe de reprises de Kyuss et autant dire que cela s'entend mais le groupe italien a fait en sorte que ça ne soit pas qu'une banale imitation... Le quintet a ajouté au gré des morceaux des ingrédients « exotiques » qui pimentent sa tambouille.

 

« Enter The Darkness Gate » lance le disque façon mid tempo agressif et dynamique avec chant assez écorché de Zio (une quasi constante sur l'album)... le petite surprise vient de ce passage avec du sitar. L'assez rapide « Electric Phoenix » passe par un break lent avec une guitare classique hispanisante et sur laquelle le chant est en espagnol, en clin d’œil au flamenco. « Immortal King », lent et heavy, sort la slide et accélère soudainement. Le morceau suivant, «  Planet's Dying » est en 2 parties, la première « Empty Oceans » est lente, psyché mais heavy mis à part le solo qui a un côté léger, la courte deuxième partie (Burning Metal) est directement enchaînée au départ sans grande différence mais avec gros énervement sur la fin. « Bitches, Whorses and Other Furningshings » est probablement le titre le plus classique de l'album mais ce mid tempo dynamique avec sa cowbell est bougrement efficace ! Le lent « Satan Is A Friend Of Mine » a quelques petits effets electro. Et l'album se referme sur le mélancolique « Memories Of A Dead Star » qui débute sur de la mandoline bientôt doublée par une guitare sèche qui joue en trémolos (avec un côté traditionnel italien), la partie électrique étant reléguée au deuxième plan... le chant est ici mi murmuré mi clair...

 

On est presque face à un album de nawak stoner... même si le propos premier est un desert rock classique, les breaks et apports différents qui peuplent ce court album accrochent bien l'oreille. J'avoue toutefois ne pas être super fan du chant sur la longue mais sans non plus être repoussé par celui-ci (qui sera de toute façon surtout une affaire de goût personnel).

 

Dans l'ensemble et en particulier pour un premier album, ...Al Infierno est assez prometteur et on espère que le groupe continuera dans cette voie quasiment fusion et poussera même son concept un peu plus loin.

 

...Al Infierno est disponible en CD.

photo de Papy Cyril
le 03/07/2019

2 COMMENTAIRES

cglaume

cglaume le 03/07/2019 à 10:11:08

Nawak Stoner... Wouawh l'autre hé, comment il me fait du pied !!!

papy_cyril

papy_cyril le 03/07/2019 à 15:56:46

je vais regarder si on peut l'écouter en entier et tu me diras (ainsi qu'aux lecteurs nawakophiles bien sûr)

AJOUTER UN COMMENTAIRE


évènements

  • ARO ORA release party à La Parenthèse à Ballan Miré (37) le 12 octobre 2019
  • Sleep au Bataclan à Paris le 8 octobre 2019
  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019
  • EARTH au Petit Bain à Paris le 19 novembre 2019