Dirty Fonzy - Dirty Fonzy playing folk songs

Chronique CD album (30 minutes)

chronique Dirty Fonzy - Dirty Fonzy playing folk songs
On le sait maintenant : jouer du punk en acoustique c'est souvent réussi et c'est une mode qui semble avoir son petit succès.
Plus accessibles, souvent ludiques, ces compilations qui reprennent des titres d'anciens opus retravaillés pour le bonheur des auditeurs fans du groupes ou néophytes accidentés.

Rien de mieux que ce cd dans une soirée, un samedi soir en fin de fiesta, dans un nuage de fumées en tout genre, rythmée par le son de cadavres de bières que l'on renverse sur le plancher. Dans ce genre de soirées il y a toujours le dreadeux qui te parle de groupes reggae/ska qui se ressemblent tous et sur lesquels il trippe tout en dissertant sur le monde en restant enfoncé dans le canapé et en draguant la plus jeune demoiselle de l'assemblée.
Mais ce dreadeux trouvera son compte avec la chanson "Church war and guns" reprise avec des cuivres et dans un rythme reggae.
Des cuivres on en retrouve sur "Keep your shit" et "Pigz will die" (également cuivrée) à peine plus rapides mais plus agressives dans le chant.

Dans cette soirée il y a aussi le keupon qui a passé sa soirée à roter et rire très fort. Celui là aimera l'ambiance à la Dropkick Murphy's, les Wooooh ho sur "Fake rebel", "Here we go again" etc.
Enfin il y a le type un peu surexcité et bourré avec 2 panachés qui va danser aussi bien sur la dance des 90's qu'être entraîné par les rythmiques très entraînantes de cet album comme sur l'excellente "Million miles away" qu'il vous fera reprendre en choeur.
Puis comme ça reste du punk acoustique on a du banjo, de l'harmonica...Evidemment ça donne un ton proche de la country sauce punk mais c'est réussi.
Doucement mais sûrement, on se surprend à vouloir porter un béret et hurler sa joie d'écouter un si bon album.

Musicalement c'est varié, rythmé, les chansons des Dirty Fonzy sont faites avec cette voix écorchée qui sait aussi donner dans l'"émotion" sans tomber dans des compos sirupeuses ("What I want"). Cette même chanson est capable de prendre des aspects festifs et s'en trouve très riche.
Malgré tout, pour être totalement sincère, les détenteurs des albums précédents peuvent se trouver frustrés d'entendre des reprises relativement proches d'originales déjà excellentes.
Mais, au final, c'est réjouissant, presque universel et ça s'adresse aussi bien aux fans du groupe qu'aux non-keupons.
Le cd qui mettra tout le monde d'accord en fin de soirée.
photo de Tookie
le 27/05/2010

2 COMMENTAIRES

Pidji

Pidji le 27/05/2010 à 10:15:34

Je l'ai écouté une ou deux fois et sans plus... C'est vraiment à la mode en ce moment (Frank Turner et compagnie)

Tookie

Tookie le 27/05/2010 à 10:26:25

L'album ne vaut vraiment le coup que si on a pas les cds précédents n'empêche...

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

HASARDandCO

Furia - Blast'n'fuck
Zevious - Lowlands