Doggone - And the rain fell

Chronique CD album (26:00)

chronique Doggone - And the rain fell

Parait que la musique adoucit les mœurs. Et je suis de mauvaise humeur.

Doggone a intérêt à être solide pour renverser la vapeur... Et n'a que 26 minuscules minutes devant lui pour 7 pistes.

 

Doggone c'est français, mais ça sonne américain à mort, et même au niveau du chant: à de rares exceptions on jurerait que ça l'est, vu l'accent plutôt réussi. Et ça, à défaut de me rendre jouasse, ça ne me rend pas plus noir.

 

Du coup, si ça sonne amerloque, ça va avoir la tronche de compos à l'amerloque.

Eh oui, des structures bien connues, aussi surprenantes que de la neige en hiver. Alors y'a toujours des cons qui seront surpris, comme pour la neige d'ailleurs. Mais ces structures ne méritent pas un statut Facebook : pas le temps vu l'enchaînement.

 

C'est fluide, et tout se déroule plutôt bien avec la pause instrumentale ("Wintermind") en plein milieu. Dans cette sorte de mixture émocore-rock, on passe de supers moments avec un chant hurlé ou clair, voire carrément mélo, des rythmiques variées et tout le bordel, mais tout ça manque de chaleur.

Les mecs ont très bien bossé les refrains, les mélodies... Il y a même une valeur ajoutée côté ambiance atmosphérique avec des samples discrets mais rien ne nous marque vraiment.

Les influences sont paradoxalement difficiles à identifier (Deftones, Spineshank, Funeral for a friend).

 

A la fin de tout ça, c'est indubitable : Doggone c'est bien, sympathique et même encourageant, mais on passe vite à autre chose de plus marquant.

Et moi je suis toujours de mauvaise humeur.

photo de Tookie
le 13/06/2012

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Winteriip II - Metal Hardcore Festival à Tours le samedi 18 Décembre 2021

HASARDandCO

Flying Lotus - Cosmogramma
Zombi - Surface to air