Fred barjo Odonae Acheter CD et vinyles doom métal pas chers
S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Down to earth - "Prisms"

Down to earth - "Prisms"
chronique Down to earth - Prisms
8.25/10 0
Acheter Down to earth Prisms sur Amazon

CD album CD album (40 minutes)

 

Année : 

2010

 

Tracklist :

Prisms 1
Prisms 2
Prisms 3
Contro
Versus
Slide
Countdown to highlight
Blackwalls
Radio stoned
Mirrors

 

Label : 

Yr Letter Records
Dans le même style :
Deadlock - Earth Revolt
De retour après trois ans, le trio Down To Earth revient avec Prisms, nouvel album incandescent et furieusement rock. On retrouve à nouveau Sylvain Biguet à la prod' (Parween, Klone…) et le bassiste de Shellac au mastering (The Get Up Kids, Sebadoh…). Le son sera donc plus qu'à la hauteur, avec à la fois du crade bien grungy, mais aussi de la chaleur pour les mélodies. Il fallait bien cela pour un groupe qui ne sait pas toujours dans quelle case il veut se poser, oscillant entre punk, des fois noise et d'autres fois emo, le seul but étant que ça sonne rock.


C'est avec le triptyque
Prisms que l'album s'ouvre. On est directement mis dans l'ambiance avec le tranchant de "Prisms 1". Voix écorchée, guitares aiguisées et mélodies sur le fil du rasoir sentant bon le post-hardcore à la Fugazi. "Prisms 2" enchaîne directement et calme un peu le rythme pour nous préparer aux troisième Prisms, bien plus nerveux et fulgurant. Le groupe s'enflamme sur le refrain et envoie la mélodie punkisante sur la fin. "Versus" surprend, de par une intro très noise à base de larsen, et une montée en puissance finalement très post-rock, révélant ainsi une face encore un peu cachée du groupe. Le final est explosif et intense, à la fois classique, mais super efficace. "Slide" se la joue petite ballade acoustique sans prétention aucune, mais qui s'insinue très vite dans notre cortex. "Countdown to Highlights", morceau assez grungy aux influences tirant un peu vers les Foo Fighters semble être un inhibé, histoire de garder de la puissance et de l'énergie à balancer sur l'énorme "Radio Stoned" bien crade où la basse est reine. Entre temps, le groupe aura encore calmé le jeu sur "Blackwalls", où les guitares distordues et la lourdeur de la mélodie instaure un climat intense et inquiétant à la fois. En final, Down to Earth nous offre "Mirrors", morceau étincelant, lumineux, aux lignes vocales plus émoïsante, à la mélodie parfaite. Y'avait pas meilleur titre pour clore l'album.


Down to Earth confirme tout le bien que l'on pensait de lui depuis "Room for the Three of Us". Sur "Prisms" le groupe manie toujours aussi bien les mélodies et les genres pour un rendu explosif et intense à chaque instant. Ca sent bon la nostalgie des 90's, entre Quicksandet Fugazi en passant par At The Drive-In.
photo de DreamBrother
le 16/04/2010

Note des commentateurs : 7/10 (sur 1 votes)

Commentaires

Pidji

Sa note : 7/10

Pidji le 16/04/2010 à 12:14:02

IP : 93.0.30.103

Album sympathique, qui m'a fait un très bon effet aux premières écoutes, mais stagne un peu par la suite.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

NOTHING à Paris le 30/11 : 2 places à gagner

Dernières news

Chronique au Hasard

Billy the Kill - An open book with spelling mistakes

Évènements

NO ONE IS INNOCENT + LES SALES MAJESTES + TAGADA JONES au Stereolux à Nantes le 25 octobre 2018Stomping #8 @Secret Place à Montpellier (34) les 9 et 10 novembre 2018Tournée française SEEDS OF MARY du 15 septembre au 8 décembre 2018NOTHING au Gibus à Paris le 30 novembre 2018Loth x Acedia Mundi x Finis Omnium @ Le Cirque Electrique / Paris le 24 novembre 2018Birds in row + Coilguns + KEN mode au Petit Bain à Paris le 29 novembre 2018Daughters au Point Éphémère à Paris le 10 avril 2019