Drei Affen - Seguimos Ciegxs

Drei Affen - "Seguimos Ciegxs"
chronique Drei Affen - Seguimos Ciegxs

Passer à côté du dernier Drei Affen aurait été une faute de goût impardonnable tant le combo nous avait mis une bonne grosse boîte Screamo-Crusty avec sa première sortie éponyme en 2016. Souvenez-vous de cet EP étouffant d’intensité et de son romantisme flamboyant. Après cette sortie d’anthologie donc et un Ep partagé avec les insatiables Ricains de Coma Regalia, Drei Affen revient donc avec un Seguimos Ciegxs dans la veine de ses prédécesseurs, à savoir Zbeulesque à souhait et d’une densité dévastatrice.

 

Comme sur ses deux premières progénitures, Drei Affen aime jouer un riffing en permanence sous tension et où les effusions de violence restent aussi implacables qu’émouvantes. Des parties rythmiques acérées, taillées avec le schlass de Pépé et des voix tempêtueuses pour soutenir un propos convaincant de bout en bout. Des voix puissantes qui implorent, sanglotent et vocifèrent au travers de cris motivés par l’urgence des combats à mener. Une palette bien fournie en émotions et qui atteste une fois de plus du raffinement d’un chant qui prosaïquement pour le sens commun n’a d’autre fonction que le décrassage de glotte. La charge émotionnelle qui se dégage du chant est absolument imparable et fout vraiment les poils, duvet compris. Coup de chapeau vraiment pour les deux égosilleurs de Drei Affen qui régalent vraiment par l’éloquence de leurs Screams. Le break catastrophé de « Gritos Sordos » en dit assez long à ce propos.

Le combo est aussi capable d’envoyer quelques salves aussi véloces que groovy – un groove que l’on doit au feeling incontestable du batteur - lorsque de concert le power trio se met radicalement à l’émo-violence ; des irruptions détonantes précédées par quelques accalmies breakées où le ton se veut beaucoup plus grave et vindicatif. La structure des différents tubes qui figurent sur Seguimos Ciegxs et l’agencement très narratif des riffs nous plongent dans une ambiance âpre et vindicative dont il est difficile de se détourner. La force brute de persuasion du combo et les arguments détonants déroulés sur Seguimos Ciegxs soufflent littéralement l'auditeur et font de cet Ep un incontournable du genre pour l'année 2019.

 

L’Artwork est une fois de plus soigné à souhait avec toujours ces inspirations écolo-friendly et ces récurrences florales. Une sensibilité et des convictions écolos pleinement assumées sur Seguimos Ciegxs et que l’on retrouvait déjà, confirmant l'intégrité et la constance du groupe, sur Drei Affen.  Mais attention ! sur Seguimos Ciegxs – cover, textes et esthétique dans son ensemble - on est plus enclin à défendre  les théories de l’effondrement, un militantisme offensif à la NDDL (dernières semaines…) et la nécessité de s’emparer sérieusement des enjeux écologiques plutôt que de les laisser aux écolos tartuffes et de se contenter de la mollesse verbeuse d’une inconséquente Cop 3000, ou encore de la candeur spectaculaire d’une Greta Thunberg. L’urgence Punk est à son comble sur ce magistral Seguimos Ciegxs et sert à la perfection le propos et l’engagement écologistes du combo.

 

Le brulôt écolo-screamo de Drei Affen nous montre la voie qu’il faut porter, une voie radicale et alarmée pour que peut être cessent les cris sourds d’une nature aux abois.

 

Pour finir en beauté, une petite Punchline séditieuse emprunte de prose et que l’on doit à l’une des fines plumes de Drei Affen : « Donde ya no crece nada, seguiré sembrandrebeldía hasta que coseche libertad », autrement dit pour les non familiers : « Là où plus rien ne pousse, je continuerai à semer la rébellion jusqu'à ce que je récupère la liberté ».

 

Je vous avais bien dit qu’ils étaient écolo-friendly Aha !

photo de Freaks
le 03/09/2019

7 COMMENTAIRES

Eric D-Toorop

Eric D-Toorop le 07/09/2019 à 23:44:26

Belle pièce, hein... dans les Top de fin d'année ^^

pidji

pidji le 08/09/2019 à 23:21:13

Je viens enfin de l'écouter attentivement cet EP, et effectivement, il est juste énorme.

Vincent Bouvier

Vincent Bouvier le 11/09/2019 à 15:31:38

Raahh... Tu sais si i y a une réédition LP de prévue?

Seisachtheion

Seisachtheion le 11/09/2019 à 16:02:42

Ouahhh ! La batterie !

Freaks

Freaks le 11/09/2019 à 16:51:25

Dans mon top à coup sûr sauf si amnésie fulgurante ;)
Pas à ma connaissance Vincent :( à surveiller qd même...

pidji

pidji le 11/09/2019 à 17:26:39

Vincent je l'ai acheté hier chez Stonehenge ! Vois s'il lui en reste ;)

Freaks

Freaks le 11/09/2019 à 17:30:54

Aha c'te fail!
Merci Pidji pour ton oeil avisé ;)

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Sleep au Bataclan à Paris le 8 octobre 2019
  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019
  • ARO ORA release party à La Parenthèse à Ballan Miré (37) le 12 octobre 2019

HASARDandCO

Deicide - Deicide
S-core - Gust of rage