Drivdal - Blø

Chronique mp3 (18:27)

chronique Drivdal - Blø

Lorsqu'il n'est pas occupé avec l'un de ses nombreux groupes, James Fogarty trouve le temps de gérer son anti-label, Death To Music, qui, outre les projets du monsieur, distribue quelques pépites de l'Underground, telles que Nutrition (Death Indus), Corubo (Black / Ambiant) ou encore les géniaux Iblis (Avant-garde Black). Alors, quand le bassiste live de In the Woods... décide de publier un EP en solo, c'est bien évidemment vers le musicien anglais qu'il se tourne.

 

Blø est donc l'émanation de Nils Drivdal, actif au sein de la scène de Kristiansand depuis des années déjà. Avec ce groupe, il a voulu proposer une musique mêlant Punk, Rock Psyché et Black Metal. Si deux par deux, les styles ont déjà été mariés, l'association des trois en même temps est, à mon avis, plutôt inédite. Ce premier jet est donc un EP nommé Drivdal, de six titres pour moins de vingt minutes.

 

L'énergie et la spontanéité du Punk sont clairement présentes, le musicien semble (même si ce n'est pas vrai) avoir branché les ampli, compté "En, to, tre, fire" et envoyé la sauce. L'auditeur se retrouve donc en présence d'un Black'n'punk doté d'une solide paire de baller, bien plus bandant que ce que nous sert un célèbre duo mythique d'Oslo depuis des années. Le côté Rock 70's se manifeste de manière légère, mais néanmoins sensible, dans les riffs et lignes de guitares qui ont ce je-ne-sais-quoi psyché.

 

Drivdal se présente donc comme un glaviot spontané, chargé de 8°6, avec un fond de LSD. L'EP est en téléchargement libre sur le site de DTM, il n'y a pas de raison de s'en priver.

photo de Xuaterc
le 14/11/2019

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements