Drontheim - Down Below

Drontheim - "Down Below"
chronique Drontheim - Down Below

Drontheim est un concentré de la mélancolie automnale norvégienne, il est l'expression parfaite de la grisaille et de la morosité ambiante. À l'occasion de la sortie du dernier somptueux album de Manes, j'évoquais cette formation qui n'avait pour le moment sorti aucun album. Cela faisait cependant plusieurs années que je guettais le moindre signe de leur côté. En août, puis novembre 2012 et mars 2013 étaient respectivement publiées des vidéos pour les titres "3 lovløse dager", "Deadlight" et "Draume". Depuis le temps, j'avais usé ces morceaux jusqu'à la moelle et je commençais à trépigner comme une pucelle devant l'hôtel de BTS. Disons-le tout de suite, mes attentes ne sont pas déçues à l'écoute de ce Down Below. Pour en finir avec les présentations, Drontheim se compose de membres actuels ou passés de Manes, Chton, Atrox, Lumsk, ou Bloodthorn... Bref, pas le genre de musicien qui se laisse enfermer dans un style.

 

Le groupe pratique un Post-Rock sombre et délicat, gris comme un jour de pluie à Bergen et beau comme des funérailles vikings. Le background "Metal" des musiciens est sensible tant dans les ambiances que dans les structures, mais musicalement on s'en éloigne très nettement. De légères touches d'Electro et d'avant-garde viennent savoureusement épicer la recette "Trondheim". Cette dernière fait la part belle aux mélodies tant vocales (quels chanteurs !) que guitaristiques. Le groupe se décrit comme « cinématique » et je ne peux que lui donner raison, sa musique est extrêmement visuelle, et les clips sus-mentionnés ont été bichonnés pour coller au maximum au concept développé qui tourne autour d'une uchronique dont le centre est la nouvelle Trondheim.

 

La beauté froide et délicate de la musique de Drontheim rappelle parfois celle des derniers Anathema, avec une puissance émotionnelle à couper le souffle (écoutez « Deadlight » pour vous en convaincre). En incorporant de l'Indus, du Rock mélancolique, du Prog, mais aussi du Metal Alternatif, le sextet livre un premier album riche et profond, dotés de rythmiques parfois martiales, parfois dansantes, parfois éthérées, un album à la mesure du talent de ses membres. Chaque titre possède sa propre identité, et chacun se marque, la présence de chaque se justifie dans la construction de Down Below. Il ne reste plus qu'à souhaiter à Drontheim une longue et fructueuse carrière. Le groupe s'est placé sur de bon rail, en espérant qu'il y reste et qu'il prenne moins de temps pour nous permettre d'entendre la suite.

photo de Xuaterc
le 16/05/2019

3 COMMENTAIRES

cglaume

cglaume le 16/05/2019 à 12:23:21

... Comment il parle de ma fille le Xuxu !!!!!

(K-pop c'pas glop)

Xuaterc

Xuaterc le 16/05/2019 à 20:27:13

Pas la peine de te cacher derrière ta fille, tu as le droit d'être fan de K-pop

cglaume

cglaume le 16/05/2019 à 23:36:42

:D

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019