Ecstatic Vision - Sonic Praise

Chronique CD album (37:56)

chronique Ecstatic Vision - Sonic Praise

Ce mois de septembre 2019 va être riche pour Ecstatic Vision avec outre la réédition de ce Sonic Praise qui nous intéresse ici, la publication d'un nouvel album For the Masses dont je vous parle bientôt aussi...
 

J'ai découvert le groupe avec Under the Influence, son album hommage au Zamrock, ce mouvement rock venu de Zambie dont j'entendais parler pour la première fois à ce moment-là... Cette réédition de ce 1er album permet de plonger dans la propre musique du groupe. Si on dit stoner on est ultra réducteur... On a un mélange de stoner assez heavy, de passages psyché-spatiaux, de passages tribaux, et d'une rythmique quasi industrielle tellement elle est mécanique (mais aussi hypnotique). L'album, car avec quasiment 38 min c'en est un, comporte 2 titres longs «  Astral Plane » (12min38s) et «  Cross the Divide » (09min43s), et 3 autres qui tournent autour de 5 min...
 

« Journey » débute sur des voix en boucle avant l'arrivée d'un riff ultra lourd de gratte et du chant agressif et gras, le morceau a un côté mécanique, important dans la musique du groupe, on note aussi un clavier spatial et un solo de gratte tout aussi spatial. « Astral Plane » est le premier des gros morceaux, ça commence ici sur un passage ethnique avec force percussions, l'arrivée de la batterie ensuite engendre un gros énervement mais le côté tribal persiste assez longtemps, avant de se muer en rock mécanique. Le chant n'arrive qu'après 4min30s ici, plus loin on a un solo de saxophone jazz sur fond de percu tribales qui reviennent à nouveau. L'épais «  Don't Kill the Vibe » est quasi indus avec son chant en retrait. « Sonic Praise » commence sur des samples de voix bidouillées, puis a une ambiance psychédélique, le chant n'arrive qu'après 2min50s, la toute fin instrumentale du titre est jouée avec des instruments traditionnels africains qui perdurent sur l'intro de « Cross the Divide », long morceau mid tempo, mécanique et hypnotique.
 

Sonic Praise est le genre de disque qui plaira à celles et ceux qui accepteront de se laisser porter voire hypnotiser par la musique des Américains, les autres bâilleront sans doute...
 

Cette réédition dotée d'une nouvelle pochette est disponible en CD digipak et vinyle (noir, argenté, doré et test press).

photo de Papy Cyril
le 27/09/2019

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Hexis + WOES + Expiation au Puzzle Pub Tours le 2 novembre 2019
  • BRUTUS, DAGOBA, LISTENER et d'autres au Poche à Béthune jusqu'au 10 novembre 2019
  • EARTH au Petit Bain à Paris le 19 novembre 2019