Endless Floods - II

Endless Floods - "II"
chronique Endless Floods - II

Quand la section rythmique de Monarch décide de monter un nouveau groupe, il a fort à parier que ce ne sera pas pour nous parler d'arc-en-ciel dans le noir. Bingo! Avec un nom sans équivoque, le trio bordelais nous rappelle que la Belle Endormie n'est pas en reste niveau pluviométrie. Le paysage dépeint par Endless Floods est mono chrome, en cinquante nuances de gris, à travers deux titres (entrecoupés d'un court instrumental acoustique) longs comme un jour sans pain, à plus de 20 minutes au compteur chacun.

 

*Petit aparté, au moment de la rédaction de ces lignes, une averse de grêle, aussi brève qu'inattendue s'est abattue sur Bordeaux. C'était l'instant Évelyne Dhéliat offert par CoreAndCo.*

 

Swarm, l’autre local de l’étape, s’était chargé de dire vous dire tout le bien qu’il pensait du premier album éponyme du groupe. Depuis, les choses ont peu évolué : la batterie martèle froidement, implacablement, jusqu’à vriller le cerveau comme le goutte à goutte d’un robinet qui fuit, servant de tremplins pour des riffs à trois accords groovy comme la Porte Dijeaux et funky comme le Lion Bleu. On prend donc dans la gueule presque quarante minutes de musique mastoc, sombre et leeeeeeente, avec un courte éclaircie en milieu de course, "Passage".


 

photo de Xuaterc
le 20/02/2017

1 COMMENTAIRE

daminoux

daminoux le 20/02/2017 à 11:32:42

a la fois sombre, lourd mais aussi lumineux. de quoi ravir les fan de monarch et thou

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • ARO ORA release party à La Parenthèse à Ballan Miré (37) le 12 octobre 2019
  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019
  • Sleep au Bataclan à Paris le 8 octobre 2019