Every Reason To... - A.Anonyme

Chronique CD album (51:51)

chronique Every Reason To... - A.Anonyme

Bah merde alors. Je l'avais déjà écrite, cette chronique. Elle attendait juste d'être mise en ligne. Et puis je vois qu'une vraie date de sortie est enfin annoncée pour ce A.Anonyme (en décembre 2011), alors que certains exemplaires CD avaient circulé au Hellfest de cette année.
Et donc, point de sortie CD finalement, mais plutôt un 2xLP 12" (+ CD inclus), toujours chez Trendkill Recordings. J'ai envie de dire "heureusement", vu l'exemplaire CD que j'avais obtenu...
Je me décide donc à remettre en platine tout ça. Et ces nouvelles écoutes me font découvrir des choses que je n'avais pas forcément remarqué il y a quelques semaines. Tant mieux.

EDIT : il semblerait que ce disque soit maudit, car toujours rien à l'horizon concernant cette sortie vinyle. Aucune nouvelle de Trendkill à ce sujet...

Bon par contre, je garde mon avis sur la pochette : c'est quoi cette mode de prendre une photo avec effet "regarde je l'ai prise dans les années 80 avec mon Polaroid" en guise d'artwork ? De toutes façons, vous battez pas, à ce petit jeu c'est Pneu avec son Highway to health qui gagne haut la main cette année. Là, c'est juste raté. Surprenant d'ailleurs car l'artwork de leur récent split 10" avec The Dawn était magnifique.
Allez, trève de bavardages, place à la musique ! Et de ce côté là, pas de problème. Y a pas à dire, Every Reason To... sait y faire !


Commençons par le son, tout simplement excellent ! Enregistré en live par Sylvain Biguet, mixé par Francis Caste (et encore Sylvain Biguet), puis mastering réalisé par Scott Hull (Pig Destroyer entre autres) dans son studio Visceral Sound : ça en jette sur le papier, mais en plus, le résultat est du même niveau.

Le groupe alterne titres longs (entre 7 et 8 mn) et d'autres plus courts (environ 3-4mn), ce qui permet d'aérer leur sludge hardcore de la meilleure des façons. De plus, ils ne tombent pas dans le piège du "je fais du post hardcore donc je garde le même tempo pendant 50 minutes", en accélérant plusieurs fois le rythme pour un résultat bien chaotique, comme sur "Leeway" ou encore "Orage rouge".

Le titre de l'album est parfaitement choisi car son titre éponyme est peut-être le meilleur du disque ; après un démarrage du morceau très lent, les riffs proposés ensuite trottent dans la tête un bon moment, et la voix hurlée à mort combinée à la lenteur du tempo nous donne un titre puissant et lourd à souhait.

Le groupe essaie de varier un poil sur "You" et ses riffs dissonants, mais on reste en terrain connu, même si le tout est exécuté à la perfection, comme "Runaway" ou "Dislocated lights" et ses variations de tempos très bien amenées.

Les gaillards se paient même le luxe d'avoir Jarboe en guest sur le titre final, "Holy Sins". Pas de bol, c'est peut-être le titre le moins intéressant de ce LP. Sympathique, mais loin d'être transcendant.

 

Après plusieurs déboires, Every Reason To... est enfin de retour, et de quelle manière ! Il me manque juste un petit je ne sais quoi pour en faire un incontournable de cette année, mais cela n'empêche pas A.Anonyme de renvoyer chez leur mère la plupart des sorties du genre de ces derniers temps. Achetez les yeux fermés. Ou téléchargez gratuitement ici.

photo de Pidji
le 03/01/2012

2 COMMENTAIRES

Kkp

Kkp le 06/01/2012 à 19:00:05

Pour acheter ... Il faudra déjà que ça sorte ...
Maudit nous sommes

fuck the copycat

fuck the copycat le 15/03/2013 à 19:31:05

a chié... inutile et daté.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

HASARDandCO

Red Gloves - Lucky you!
Igorrr - décembre 2012