Every Reason To... + The Dawn - Split vinyle

Every Reason To... + The Dawn - "Split vinyle"
chronique Every Reason To... + The Dawn - Split vinyle

Chronique un brin tardive pour ce split sorti l’année dernière en préfiguration, notamment, du petit dernier d’Every Reason To..., sorti peu après (me demandez pas ce que j’en pense, je l’ai pas encore écouté).

Bon, et bien, puisqu’on parle d’eux, les Every Reason To démarrent les hostilités. Pour rappel, le quatuor fait un peu office d’All star Band à la française (tu prends du Fate, du Comity et du Time to Burn et tu mélanges) et était en silence discographique depuis bien quatre ans. On avait en effet laissé le groupe avec un éponyme assez violent, tordu, sludgy et carrément passionnant… Le genre de disque que t’écoutes pas forcément souvent mais qui te met une jolie misère à chaque fois. Quid donc de ce retour annoncé d’ERT aux affaires ? Que nous raconte cette jolie carte de visite cuvée 2010 (les titres auraient été enregistrés en 2008) que constituent les 3 titres de ce split ? Every Reason To, c’est toujours aussi bien ? La réponse, mes petits amis, est oui, carrément. Si on exclut l’instru introductive, certes très jolie mais toujours décevante quand on espère se manger 3 vrais titres et qu’on écope d’une intro vaporeuse qui lorgne un peu trop vers ce qu’Old Man Gloom a de plus chiant à proposer, les choses se profilent très bien pour nos quatre parisiens. Au rayon des nettes évolutions, on remarque une musique plus mâture (ouais, je sais ça veut rien dire ça), plus construite, plus complexe, plus mélodique et aussi carrément plus rock n’roll. Les grattes se font bien moins saturées et lourdes que par le passé alors que la basse gagne en puissance et en présence. Musicalement, le propos se fait généralement plus aéré que sur leur premier album, avec plus de finesse, de breaks, de respirations, de changements de tempo (remarque, les changements de tempo, c’était déjà un peu leur spécialité par le passé). Et quand je parlais de rock n’roll plus haut, c’était justement pour souligner que le quatuor ne se contente plus d’essayer de nous assommer avec une musique noire et implacable mais préfère opter pour des chemins moins balisés, plus subtils et parfois plus lumineux, ce qui ne gâche rien à la recette qui elle, ne change pas non plus du tout au tout. On aime retrouver cette pseudo synthèse inspirée de groupes (ceux dans lesquels les membres d’Every Reason To jouent), ces breaks de batterie improbables, ces accélérations peu raisonnables, ces petits moments tragiques, ce lyrisme… Enfin, on retrouve un groupe qui s’est bien pris 4 ans dans la vue et à qui, ça n’a visiblement pas fait trop de mal. Rien de super original là dedans mais largement de quoi se jeter sur l’album avec une jolie petite demi gaule.


Arrivé aux trois pistes des marseillais de The Dawn, je suis choqué : le son est bien moins bon que celui d’ERT (du moins, il est très différent), ce qui ne rend pas les choses très faciles en terme d’immersion et d’objectivité. Musicalement, ça joue du gros noise core très rapide et très violent, à la limite du mathématisme (ouais, j’invente des mots). La voix est très aiguë, assez proche de celle de Monsieur J. Bannon (dont je ne suis pas le plus grand fan du monde). Du reste, c’est très efficace et assez bien gaulé. Sous des atours à la limite d’un grindcore sauvage, les marseillais développent un noise efficace et rythmé (le genre de rythme à faire péter les pacemakers). Nettement en dessous de la presta de leur collègues de split, The Dawn s’en sort tout de même avec une bonne dose classe au vu du peu de concession qu’offre leur musique, et  c’est pas leur final dégueu et sludgy qui me fera mentir.

Mention spéciale au  passage : l’artwork bute, ni plus ni moins.

photo de Swarm
le 17/05/2011

2 COMMENTAIRES

Pidji

Pidji le 17/05/2011 à 10:02:51

Les titres d'ERT sont vraiment excellents. J'accroche mois à THE DAWN également, mais cela ne m'a pas empêché d'acheter le vinyle :D

vkng jzz

vkng jzz le 17/05/2011 à 18:52:16

pareil. et plus lumineux, attends de voir le prochain ERT tu seras agréablement surpris ;)

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Daughters au Point Éphémère à Paris le 10 avril 2019
  • LIONS METAL FEST le 1er juin 2019 à Montagny (69) avec VADER, BENIGHTED,...