Every Six Seconds - Another Chance

Chronique CD album (27:01)

chronique Every Six Seconds - Another Chance

Dans ces lignes il va être question de l’album Another Chance du groupe Every Six Seconds et j’imagine que cet album devait trainer depuis un bon bout de temps dans nos listings car en effectuant une petite recherche sur le web j’apprend que le groupe a splitté en septembre 2009... Donc paie ta chronique fraîche , mais maintenant que j’ai commencé je vais finir, allons y !  

 

Je n’avais jamais entendu parler de ce groupe de Metalcore de Perpignan avant que je ne jette une oreille à leur album, paru lui aussi en 2009,  et leur musique semble être un mélange de pas mal de différents genres : on peut y trouver différentes influences, je pense à Hopesfall, Shai Hulud ou encore August Burns Red, 3 groupes dans la veine hardcore assez new school, avec des phases modernes et décalées de la masse, faites de riffs beaucoup plus fouillés avec des arpèges mélodieux à foison qui ruissellent accompagnés ou non de distortion sur une section rythmique faites de passage très « mosh part ».  Ce qui nous donne une musique puissante est volatile à la fois, très mélodique sur la longueur mais rythmée par ces passages très variés en intensité, tantôt mosh part, tantôt arpèges fragiles et mélancolique en son clair ou passage un peu plus boosté limite punk hardcore.

 

Pour ce qui est du chant, rien de surprenant ce sont des voix écorchées qui sortent de nos enceintes, très typée hardcore , rien à dire de ce coté la, la voix est un peu noyée entre les instruments et n’apportent rien vraiment de plus à l’ensemble, probablement un peu trop monotone, elle est parfois soutenue par des chœurs mais ceux-ci se révèlent très faiblards, je ne sais pas si ce sont les techniques d’enregistrement qui donnent ce résultat mais on n'y crois pas vraiment… dommage !

 

Bref c’est tout ce que je pourrais dire sur ce 5 titres très court ; c’est plaisant de voir un groupe français qui s’attaque à ce style qu’on pourrait qualifier de postcore melodique ! Mais malheureusement, même sur 5 morceaux, les compositions tournent en rond, surtout sur "Hope to Die" et ses chœurs qui reviennent trop souvent... Mais les autres titres ne souffrent pas autant de ce sentiment de ce souci. On pourra aussi parler d’un son à la qualité un peu faible pour pouvoir vraiment apprécier le potentiel du groupe… donc une découverte avec un potentiel, mais avec un fond et une forme à peaufiner sur cet essai qui sera leur premier et leur dernier sous ce nom, souhaitons donc bonne continuation aux musiciens..

 

photo de Biflam
le 18/07/2011

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BRUTUS, DAGOBA, LISTENER et d'autres au Poche à Béthune jusqu'au 10 novembre 2019
  • EARTH au Petit Bain à Paris le 19 novembre 2019
  • Tournée Sunnatra + Yatra 2019