Every Time I Die - New Junk Aesthetic

Chronique CD album (37:37)

chronique Every Time I Die - New Junk Aesthetic
Il devient de moins en moins utile de présenter les américains de Every Time I Die... En effet, le groupe a sorti l'année dernière son cinquième album studio, et le groupe continue son bonhomme de chemin avec son hardcore n'roll diversifié, riche et passionné !

C'est assez étrange de savoir que ce combo vient de la ville de Buffalo dans l'état de New-York, alors qu'en écoutant leur musique j'aurais juré que ces névrosés nous venaient de Nouvelle-Orléans ! Les mélodies nous évoquent les bords du Mississipi, leurs riffs savent se montrer lourd et gras, presque stoner parfois ! A ce propos, il est clair que cet album est très rock'n'roll et ETID n'a jamais autant exprimé son côté Punk. C'est d'ailleurs ce qui fait le charme des ricains : leur musique est festive, fraiche et énergique ; c'est un pur plaisir d'écouter ce disque ! Il fout la patate et certains sifflements de gratte sentent bon le soleil ("The Sweet Life" par exemple) !

Mais ETID est avant tout un groupe de Hardcore furieux et chaotique ! Le combo parvient parfaitement à allier d'une part son côté Stoner/rock groovy et d'autre part l'aspect plus violent, brutal et hystérique du hardcore. Le chanteur braille comme un possédé à s'en arracher les corde vocales, ajoutez à ça des parties bien lourdes et massives typiquement Hardcore comme sur "For The Record", et c'est une vrai bombe de furie qui vous pète à la gueule ! On côtoie également des riffs plus barrés et chaotiques : un morceau comme "Organ Grinder" me parait être une bonne illustration de la chose. ETID arrive tout de même à exprimer toute sa rage et nous offre un album avec certains passages vraiment brutaux sans que le batteur n'ait besoin d'utiliser de double pédale.

New Junk Aesthetic est un album explosif d'une furie exemplaire ! Mais c'est également une pépite de diversité musicale, à l'image de "Wanderlust", le "tube" de l'album. Les riffs sont rock n'roll mais leur son est hardcore, la voix est à la fois fureur et groovy, et tout ça baigne dans un esprit Punk barré et chaleureux... En plus de ça, la pochette est magnifique !
photo de Domain-of-death
le 08/03/2010

5 COMMENTAIRES

fuzo

fuzo le 08/03/2010 à 10:49:55

Tuerie intégrale. Je pense que c'est mon préféré du groupe !!!

JiBrest

JiBrest le 08/03/2010 à 10:56:45

Comme les autres une bonne claque ! c'est vrai qu'il est frais leur poisson, comme dirait l'autre dans Asterix... et ça fait toujours plaisir de les écouter. Une suite logique à The Big Dirty.

fuzo

fuzo le 08/03/2010 à 11:40:02

WANDERLUST !!!!!!!!

IamChico

IamChico le 09/03/2010 à 19:36:51

A noter, pour ceux qui ne sauraient pas, que l'Artwork a été réalisé par Jordan Buckley, qui est le guitariste de ETID et le frangin du Chanteur. Bah ouais, du talent, on a en a dans la famille!
Je vous conseille de faire un tour sur son portfolio, car ce mec est vraiment un très très bon illustrateur!

http://www.jordanbuckleymadethis.com

systemosss

systemosss le 20/03/2010 à 20:08:59

Classe sans dec !

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • EARTH au Petit Bain à Paris le 19 novembre 2019

HASARDandCO

The Dawn - TWWKIG
Deadheads - This one goes to 11