S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Ex Eye - "Ex Eye"

Ex Eye - "Ex Eye"
chronique Ex Eye - Ex Eye
7.5/10 0

écouter "Xenolith; The Anvil"

Acheter Ex Eye Ex Eye sur Amazon

CD album CD album (48:48)

 

Style musical : 

Extreme Sax Metal

 

Année : 

2017

 

Tracklist :

Xenolith; The Anvil
Opposition/Perihelion; The Coil
Anaitis Hymnal; The Arkose Disc
Form Constant; The Grid
Tten Crowns; The Corruptor

 

Label : 

Relapse Records

 

Lieu d'enregistrement : 

Figure 8 Studios

groupe Ex Eye
Ex Eye

Chroniques :

Ex Eye (2017)
Dans le même style :
Terra Tenebrosa - The Reverses

On pourrait écrire une thèse sur l'usage du saxophone dans les musiques amplifiées. De King Crimson à Shining en passant par Solefald ou Pink Floyd, les exemples ne manquent pas. Le plus souvent, l'instrument est lié soit au psychédélisme soit à l'avant-garde. De forme à la fois phallique et vaginale, et doté d'un son très particulier, il ne laisse pas indifférent, le plus souvent de manière négative.

 

Sax, drugs & Rock'nRoll.

 

Telle semble être la devise de Ex Eye, quatuor new-yorkais, rassemblant des musiciens renommés de la scène Indé et mené par le saxophoniste basse Colin Stetson (Arcade Fire, Tom Waits parmi tant d'autres). Enregistré live dans le studio de Shahzad Ismaily, multi instrumentiste présentement en charge des claviers, l'album bénéficie d'un son chaud et naturel.

 

La musique pratiquée par le groupe est purement instrumentale et hautement psychédélique. Si le premier titre (en écoute via le lecteur à gauche) possède une durée de 3:55, le reste tape entre 8:00 et 12:30. Colin Stetson reconnaît l'influence des premiers groupes de Metal dans son jeu, on le croit sans peine à l'écoute de ce premier opus. Même si on ne retrouve pas de riffs réellement plombés, l'auditeur est embarqué dans un tourbillon d'agressivité et de noirceur, sur des tempo allant de l'écrasant au véloce.

 

Je n'avais jamais entendu parler des quatre participants (sauf vaguement Greg Fox des frapadingues Guardian Alien) et ils ne font pas partie du « milieu », mais il faut reconnaître qui font preuve d'une forte maîtrise de leur sujet et savent à la perfection créer des atmosphères sombres que ne renieraient pas un black metalleux. En jouant sur les contrastes, le groupe parvient à maintenir l'attention de l'auditeur malgré l'absence de chant. On frôle parfois l'inaudible quand les parties de saxo se font le plus expérimentales. Au final, Ex Eye nous offre un album étrange, entre Jazz et Metal. Free Avant-garde Metal... Ouais, ça sonne pas mail.


 

photo de Xuaterc
le 13/09/2017

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

Interceptor Fest 2017 : 2 pass à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

Kiemsa - Delices

Évènements

ALESTORM au Transbordeur à Villeurbanne le 18 octobre 2017IGORRR + PRYAPISME au CCO à Villeurbanne le 16 novembre 2017TEXTURES au CCO à Villeurbanne le 12 novembre 2017SATYRICON + SUICIDAL ANGELS + FIGHT THE FIGHT à La Barakason à Rezé le 1er octobre 2017The Texas Chainsaw Dust Lovers + Watertank au Ferrailleur à Nantes le 21 octobre 2017GRAVITY : release party de