Exhumation - Consider This

Chronique CD album (26:57)

chronique Exhumation - Consider This

En Inde, il n'y a pas que des Bollywooderies et des fakirs imbibés de patchouli... Sus aux clichés!!! Il y a aussi du Death Metal! Eh oui ma bonne dame! Mais si vous vous imaginez que Exhumation gambade dans les volutes d'encens et de riz au curry, vous vous foutez le tandoori dans l'œil, ce premier album n'a rien d'exotique ou de touristique, Consider This tape dans le bourru classique!

 

La musique jouée par Exhumation ne contient donc aucune trace de "local" dans ses veines, au contraire en plongeant dans ce disque on jurerait avoir à faire à une formation issue du Vieux Continent. Les huit titres sont très proches de l'Age d'or du Death Metal Européen, on songe donc à Sinister, Houwitser ou encore aux petits canaillous de Blood Red Throne. Globalement, Exhumation n'apporte pas grand'chose de neuf, tout est efficace, puissant et massif. Une belle louchée de Death Metal direct qui abat ses quotas et qui remplit les estomacs les plus affamés. Brutal comme il faut, technique à point... Consider This ne souffre d'aucune faute de goût. Et même si l'impression de déjà-vu vient (souvent) chatouiller les oreilles, on reste jusqu'au bout. Exhumation fait du Death Metal et il le fait bien, en brassant aussi bien ses influences Morbid Angel-iennes que ses évidentes attirances pour les dernières réalisations de Behemoth. Du bon gros Death des familles, suffisamment mastard pour exciter les vieux schnoque Old School que pour racoler le fan de Metal hygiénique. Digeste, efficace et académique... Que dire de plus sur cette tambouille saupoudrée de légères touffes au jus de Cannibal Corpse?

 

En grattant cette épaisse couche de classicisme et cette prod' aux petits oignons, on finit par trouver matière à causer! Je le concède, avant de dégoter la substantifique moelle qui permet à Exhumation de sortir son nez hors du milieu du peloton, il faut pas mal de temps; le blindage de Exhumation est coriace, linéaire, compact, massif, sévèrement burné. De prime abord, le trio n'a pas l'air commode mais, il a su s'agrémenter d'une jolie dose de groove! Un groove syncopé qui rappelle inexorablement nos camarades de Trepalium. Riffs tortueux, breaks abrupts et paf! Mais ces gousses ne donnent qu'un arôme léger. Exhumation ne perd jamais des yeux les sentiers battus. Rassurez-vous...

 

Tout va bien, peinard... Il s'agit d'un album bien calibré, bien équilibré qui passe tout seul entre les oreilles. Deux bémols pour vous donner un mi-molle: la voix du chanteur qui semble un poil faiblarde, il aura beau s'égosiller sa voix essoufflée restera un chouïa maigrelette. Autre ombre au tableau: l'académisme de cette formation qui sort là un album "sympathique mais sans plus"... Et c'est déjà beaucoup!

 

Pour résumer, Exhumation n'a pas inventé la poudre, mais ils savent la faire parler!

photo de Cobra Commander
le 20/05/2011

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • EARTH au Petit Bain à Paris le 19 novembre 2019
  • Hexis + WOES + Expiation au Puzzle Pub Tours le 2 novembre 2019
  • BRUTUS, DAGOBA, LISTENER et d'autres au Poche à Béthune jusqu'au 10 novembre 2019