Fange - Purge

chronique Fange - Purge

Purge, le parpaing sludgecore de l’année. 

Remarquez cette année le Fistula est naze, et le -(16)- et juste moyen. Bon, Fistula c’est pas un problème, on a l’habitude de les entendre jouer et composer en grand huit. Si ça se trouve dans 4 mois ils sortent un EP de folie. Quant à -(16)-, tant pis, on réécoutera leurs précédentes sorties.

 

Grâce à cette intro, vous situez le niveau de Fange: c’est du gros calibre sur fond légèrement noisy (il y a un peu de larsen, mais on est pas en territoire drone). Faut dire que la production est très très abrasive, tout en restant lourde - mais "lourde" hardcore hein, pas "lourde" doom. Ça casse des os bien sec, pas spongieux. Ici la moelle est déjà en mode déshydratation avancée.

Vous rajoutez par dessus une grosse partie vocale: Matthias est sans doute la plus grande valeur ajoutée sur ce disque. Son tour de chant est extrêmement bon: il oscille entre le slugde dément et crado, le sludge limite black, et le sludge tout court, avec toujours cette hargne appuyée. Par contre, côté musique, ils ne font pas pousser une troisième corne au diable. Ne me faites pas dire ce que je ne pense pas: les riffs sont bons. Et comme il n’y a pas de faute de goût, on peut dire que ce disque lui aussi, est bon. Mais il manque le p’tit truc pour allumer la p’tite étincelle dans mon coeur.

 

Peut-être parce que, étant plutôt fan de sludge mou de mapinguari de l’enfer, je ne suis pas dans mon élément quand j’écoute le sludge de mammouth de combat (je crois que je ne me ferais jamais à la filiation directe entre le punk-hardcore et le suldgecore) prodigué par les nerveux de Fange.

 

Oubliez donc toutes velléités rock’n’roll coolos: les gaziers ne sont pas venus t’empiler des parpaings dans les tongs, ils sont venu y installer une unité de production de parpaings. Ainsi qu'une centrale à béton dans le slibard.

 

Achat ou pas achat : achat

photo de Sepulturastaman
le 18/04/2017

1 COMMENTAIRE

FullSail

FullSail le 18/04/2017 à 17:23:48

Une sacrée branlée celui-là oui ! Justement, grand amateur de tout ce qui se termine en -core, Fange a le p'tit truc qui allume la p'tite étincelle dans mon coeur. Un bijou !

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Sleep au Bataclan à Paris le 8 octobre 2019
  • EARTH au Petit Bain à Paris le 19 novembre 2019
  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019
  • ARO ORA release party à La Parenthèse à Ballan Miré (37) le 12 octobre 2019

HASARDandCO

Diablo Swing Orchestra - mai 2012
TOP albums 2014
dossier

TOP albums 2014

Le 22/01/2015