S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Fange - "Purge"

Fange - "Purge"
chronique Fange - Purge
6.75/10 0

Acheter Fange Purge sur Amazon

CD album CD album

 

Style musical : 

Sludgecore

 

Année : 

2016

 

Tracklist :

01. Cour Martiale
02. Mâchefer
03. Roy-Vermine
04. Étouffoir
05. De Guerre Lasse
06. Girone Della Merda

 

Label : 

Thoatruiner records

 

Lieu d'enregistrement : 

anregistré par KKP
Dans le même style :
Fange - Pourrissoir

Purge, le parpaing sludgecore de l’année. 

Remarquez cette année le Fistula est naze, et le -(16)- et juste moyen. Bon, Fistula c’est pas un problème, on a l’habitude de les entendre jouer et composer en grand huit. Si ça se trouve dans 4 mois ils sortent un EP de folie. Quant à -(16)-, tant pis, on réécoutera leurs précédentes sorties.

 

Grâce à cette intro, vous situez le niveau de Fange: c’est du gros calibre sur fond légèrement noisy (il y a un peu de larsen, mais on est pas en territoire drone). Faut dire que la production est très très abrasive, tout en restant lourde - mais "lourde" hardcore hein, pas "lourde" doom. Ça casse des os bien sec, pas spongieux. Ici la moelle est déjà en mode déshydratation avancée.

Vous rajoutez par dessus une grosse partie vocale: Matthias est sans doute la plus grande valeur ajoutée sur ce disque. Son tour de chant est extrêmement bon: il oscille entre le slugde dément et crado, le sludge limite black, et le sludge tout court, avec toujours cette hargne appuyée. Par contre, côté musique, ils ne font pas pousser une troisième corne au diable. Ne me faites pas dire ce que je ne pense pas: les riffs sont bons. Et comme il n’y a pas de faute de goût, on peut dire que ce disque lui aussi, est bon. Mais il manque le p’tit truc pour allumer la p’tite étincelle dans mon coeur.

 

Peut-être parce que, étant plutôt fan de sludge mou de mapinguari de l’enfer, je ne suis pas dans mon élément quand j’écoute le sludge de mammouth de combat (je crois que je ne me ferais jamais à la filiation directe entre le punk-hardcore et le suldgecore) prodigué par les nerveux de Fange.

 

Oubliez donc toutes velléités rock’n’roll coolos: les gaziers ne sont pas venus t’empiler des parpaings dans les tongs, ils sont venu y installer une unité de production de parpaings. Ainsi qu'une centrale à béton dans le slibard.

 

Achat ou pas achat : achat

photo de Sepulturastaman
le 18/04/2017

Note des commentateurs : 9/10 (sur 1 votes)

Commentaires

FullSail

Sa note : 9/10

FullSail le 18/04/2017 à 17:23:48

Une sacrée branlée celui-là oui ! Justement, grand amateur de tout ce qui se termine en -core, Fange a le p'tit truc qui allume la p'tite étincelle dans mon coeur. Un bijou !

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Dernières news

Chronique au Hasard

Expire - Pretty Low

Évènements

WOODBANG Fest à Ensisheim le 9 décembre 2017Winterfall night III à Tours le 8 décembre 2017In Theatrum Denonium à Denain (59) le 13 janvier 2018INTERVALS + Polyphia + Nick Johnston au Ferrailleur à Nantes le 26 novembre 2017