Fasiv - Rat Trap

Fasiv - "Rat Trap"
chronique Fasiv - Rat Trap

FASIV derrière ce nom a priori bizarre se cache un trio mené par Frank Abreau Salazar IV (chant- guitare et acrostiche!) en compagnie de Miles Delaco (basse et production) et Tim Aristil (baguettes). Le groupe a porté plusieurs noms avant d'arriver à ce FASIV qui est également un clin d’œil au film Phase IV (dont l'affiche sert aussi d'illustration à la pochette de ce premier album).

 

La musique de FASIV est variée mais elle tend presque toujours à regarder vers le passé. On commence par du heavy rock à l'ancienne avec l'excellent « Witchcraft » avec son orgue... « Double life » change immédiatement de registre avec son mélange de rock et de reggae ! Puis on change à nouveau avec « Dead in My Tracks », un rock pop lent qui fait penser aux Beatles, notamment son chant. « Everybody knows » irait chercher du côté rock soul et « Rat trap » dans un rock moderne mais efficace, tendu malgré un chant calme, le tout faisant penser à Muse. « All the world is a Strange hotel » est un excellent titre de pop rock doté d'un refrain efficace, d'un super solo et d'une fin pêchue. « Voices » est une ballade à la Beatles qu'on pourra aussi rapprocher de « No Sleeping » de Imperial State Electric. « Tightrope » est un heavy blues rock lent et en tension, « Mind's Eye » est lent aussi mais dans un registre Muse ou Placebo... « Police » est un mid tempo heurté... « Drive » démarre sur une boîte à rythme toute pourrie mais se révèle être un morceau assez dynamique et l'album se termine sur un hard rock un peu punk, énervé et dynamique avec « I'm on Drugs ».

 

Pas le temps de s'ennuyer ou de s'habituer, tout change tout le temps dans ce piège à rat qui pourrait paraître juste fourre-tout au premier abord qui s'avère assez sympathique avec de bon moments, des influences multiples.

photo de Papy Cyril
le 20/05/2017

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019

HASARDandCO

Since The Flood - No Compromise
Morgoth - Ungod
Chronique

Morgoth - Ungod

Le 20/08/2015