Flogging Molly - Speed of darkness

Chronique CD album (43.17)

chronique Flogging Molly - Speed of darkness

Figure emblématique du celtic-punk américain, Flogging Molly n'a plus rien à prouver dans le genre et cet album, s'il ravira leurs aficionados, n'apporte rien de plus à ce que le groupe fait depuis ses débuts ou presque.

Tempo enlevé, instruments inédits et énergie punk, bien sur, sont de mise et permettent à la formation de Dave King de se hisser, dans ce style, au niveau des Levellers, sans pour autant se démarquer de l'ensemble de ses congénères.

 

Heureusement, quelques titres plus "cools", plus sensibles, tel "The heart of the sea", viennent élargir le champ d'action et sauver Flogging Molly d'une redite préjudiciable, et on écoutera sans déplaisir cet opus, que le violon, l'accordéon ou la mandoline étoffent avec justesse, et qui trouve l'équilibre entre retenue ("The power's out"), accents folk élégants ("So sail on") et vigueur débridée ("Saints & sinners" et bon nombre d'autres compos).

 

On ne trouvera jamais, dans Speed of darkness, la touche novatrice, évolutive, qui ferait avancer le groupe. Mais pour l'heure, il maitrise son propos et s'adonne à ce qu'il sait faire avec brio. On repassera donc pour l'avancée, sans complétement condamner un disque dont on espère avant tout qu'il verra ses auteurs passer ensuite à quelque chose de moins prévisible.

photo de Refuse to keep silent
le 06/07/2011

2 COMMENTAIRES

Tookie

Tookie le 06/07/2011 à 10:35:54

Je ne peux pas être d'accord.
On est déjà dans un genre assez limité, mais Flogging Molly est parmi les meilleurs quand il s'agit de mêler douceur et punk.
Ils ne changent pas, ils n'évoluent pas mais ils le font toujours bien.

Il y a quelque chose de plus léger, de plus accessible, je dirai même plus grand public que Dropkick Murphys et les Pogues n'ont pas (et ne recherchent pas d'ailleurs).
Mais rien que pour cette différence et cette personnalité il vaut un 7/10 qu'on ne peut pas mettre pour de l'évolution, parce que ça fait bien longtemps qu'on ne peut plus en attendre du genre ou du groupe.
Du travail bien fait, bien ficelé, basta.

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 18/07/2014 à 16:45:03

Ben moi, il m'a bien gonflé celui-là alors j'en resterai à "Swagger" et "Drunken Lullabies".

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • EARTH au Petit Bain à Paris le 19 novembre 2019
  • BRUTUS, DAGOBA, LISTENER et d'autres au Poche à Béthune jusqu'au 10 novembre 2019
  • Hexis + WOES + Expiation au Puzzle Pub Tours le 2 novembre 2019