French Metal - Songes et cauchemars

Chronique CD album (180 minutes)

chronique French Metal - Songes et cauchemars

 

Une nouvelle fois les collègues de French Metal ne nous déçoivent pas ! 
Encore une compilation, pour une seconde édition comprenant 60 groupes ! 
3 cds bien remplis avec toujours le même objectif et la même passion : découvrir de nouveaux (bons) groupes en intégrant des formations (au moins francophones) bien installées.
 
C'est donc tout logiquement qu'on commence avec un groupe...légendaire pour l'hexagone : Nightmare.
3 décennies traversées à jouer un heavy qui n'a pas pris en France mais reconnu en Europe. Voilà une compilation qui prend un sacré départ !
La base de la compil' s'avère très solide puisque les québécois prennent le relais avec un titre de Kataklysm issu de "Prevail". Un morceau qui m'a donné l'envie de ressortir un album laissé au placard peut-être un peu trop vite...
 
La poursuite sur Destinity dont la puissance n'est plus à démontrer, avec Lyzanxia encensé à juste titre par Domain of Death en ces pages pour leur dernier album " Locust" et Klone qui a subi le même sort ici.
 
Dans la suite de ces 3 cd's vous retrouverez des groupes déjà chroniqués par nos soins.

Les détonnants Dismo : ici

Les étonnants Pin-up went down :
Les jeunes Lopsided à découvrir sur cette page
Les constants As we bleed à en juger par leur dernier album
Les immanquables (mais coupés) Comity dont vous avez de grandes chances d'être déjà fans
 
Il y a aussi l'accueil plus réservé que nous avions fait pour Die on monday (par là)
 
Mais tout cela ne représente que 18.33% (j'ai vérifié) de la compilation ! Les formations encore discrètes ne sont pas là pour faire de la figuration. Malheureusement comme d'habitude, il y a toujours une baisse d'intérêt au fur et à mesure qu'on avance.
Puis, trouver la pépite dans cette triple compil' c'est comme chercher une aiguille dans une botte de foin.
Mais parfois un groupe nous pique un peu plus qu'un autre. Il y a Xtrunk et Warattah qui tapent assez fort, mais pas autant que Henker qui nous fait l'effet d'Hiroshima et Nagasaki combinés.
Cardiac a retenu mon attention pour l'utilisation de la langue hispanique mais aussi son mix punk/métal/rock'n'roll.
Et si Akroma n'avait pas un chant si ridicule, le groupe aurait pu sortir du lot...
Il y a Furykane, dont le nom est à retenir, l'album à acheter, écouter, réécouter.
 
Le cd 2 prend donc un départ fulgurant avec trois formations pleines de personnalité et Serments (sorte de Eths deftonien). La suite est un peu plus conventionnelle mais From wisdow to hatred sort son épingle du jeu tout comme les sympathiques Sin Cera
Le cd 3 est par contre l'inconnu du début à la fin. C'est donc avec des oreilles très concentrées que j'ai pu découvrir Suunya pour sa lourdeur et son côté direct, Always fallen plutôt efficace, mais il y a  Burning flesh qui semble être un ton au dessus de ses voisins de pistes.
Un peu comme d'habitude, certaines pistes du cd3 me laissent un peu perplexe. Question de styles, plus que de qualités, mais rares sont les groupes qui y trouvent mes faveurs. En général c'est là que vous trouvez les groupes un peu criards accompagnés de claviers dégoulinants. Mais les goûts et les couleurs...
Mais si vous êtes un assidu de Coreandco, vous trouverez plutôt votre compte dans les deux premiers cd's et oserez peut-être une écoute un peu aventurière sur le 3e.
 
Que peut-on ajouter ? 
Cette triple compilation sortie en Juin 2010 ne vaut que 10 euros, comme d'habitude. Elle fera toujours votre bonheur, se présente sous forme d'un dvd box. C'est toujours aussi travaillé, le livret reste toujours informatif et on se gave de nouvelles découvertes. 
Une nouvelle compilation toujours aussi savoureuse, débordante de passion depuis les groupes qui y participent jusqu'à ceux qui la montent...
Et sans chauvinisme mal placé, quand on entend tout ça, on peut au moins être fier de notre scène !Une nouvelle fois les collègue de French Metal ne nous déçoivent pas ! 
Encore une compilation, pour une seconde édition comprenant 60 groupes ! 
3 cds bien remplis avec toujours le même objectif et la même passion : découvrir de nouveaux (bons) groupes en intégrant des formations (au moins francophones) bien installées.
 
C'est donc tout logiquement qu'on commence avec un groupe...légendaire pour l'hexagone : Nightmare.
3 décennies traversées à jouer un heavy qui n'a pas pris en France mais reconnu en Europe. Voilà une compilation qui prend un sacré départ !
La base de la compil' s'avère très solide puisque les quebecois prennent le relais prennent avec un titre de Kataklysm issu de Prevail. Un morceau qui m'a donné l'envie de ressortir un album laissé au placard un peu trop vite...
 
La poursuite sur Destinity dont la puissance n'est plus à démontrer, avec Lyzanxia encensé à juste titre par Domain of Death entre ces pages pour leur dernier album Locust (https://www.coreandco.fr/chroniques/lyzanxia-locust-2041.html) et Klone qui a subi le même sort ici (https://www.coreandco.fr/chroniques/klone-black-days-2120.html).
 
Dans la suite de ces 3 cd's vous retrouverez des groupes déjà chroniqués par nos soins.
Les détonnants Dismo : https://www.coreandco.fr/chroniques/dismo-bulls-and-gods-2023.html
Les étonnants Pin up went down : https://www.coreandco.fr/chroniques/pin-up-went-down-342-2166.html
Les jeunes Lopsided : https://www.coreandco.fr/chroniques/lopsided-in-your-steps-1847.html
Les constants As we bleed https://www.coreandco.fr/chroniques/as-we-bleed-hail-the-sick-ones-2168.html
Les immanquables (mais coupés) Comity : https://www.coreandco.fr/chroniques/comity-you-left-us-here-1773.html
 
Il y a aussi l'accueil plus reservé que nous avions fait pour  Die on monday https://www.coreandco.fr/chroniques/die-on-monday-black-cat-2065.html
 
Mais tout cela ne reprèsente que 18.33% (j'ai verfié) de la compilation ! Les formations encore discrètes ne sont pas là pour faire de la figuration. Malheureusement comme d'habitude, il y a toujours une baisse d'interet au fur et à mesure qu'on avance.
Puis, trouver la pépite dans cette triple compil' c'est comme chercher une aiguille dans une botte de foin.
Mais parfois un groupe nous pique un peu plus qu'un autre. Il y a Xtrunk et Warattah qui tapent assez fort, mais pas autant que Henker qui nous fait l'effet d'Hiroshima et Nagasaki combinés.
Cardiac a retenu mon attention pour l'utilisation de la langue hispanique mais son mix punk/métal/rock'n'roll.
Et si Akroma n'avait pas un chant si ridicule, le groupe aurait pu sortir du lot...
Il y a Furykane, dont le nom est à retenir, l'album à acheter, écouter, réécouter.
 
Le cd 2 prend donc un départ fulgurant avec trois formations pleines de personnalité et Serments (sorte de Eths deftonien). La suite est un peu plus conventionelle mais From wisdow to hatred sort son épingle du jeu tout comme les sympathiques Sin Cera. 
Le cd 3 est par contre l'inconnu du début à la fin. C'est donc avoir des oreilles très concentrées que j'ai pu découvrir Suunya pour sa lourdeur et son côté direct, Always fallen plutôt efficace, mais il y a  Burning flesh qui semble être un ton au dessus de ses voisins de pistes.
Un peu comme d'habitude, certaines pistes du cd3 me laisse un peu perplexe. Question de style, plus que de qualités, mais rares sont les groupes qui y trouvent mes faveurs. En général c'est là que vous trouvez les groupes un peu criards accompagnés de claviers dégoulinants. Mais les goûts et les couleurs...
Mais si vous êtes un assidu de Coreandco, vous trouverez plutôt votre compte dans les deux premiers cd's et oserez peut-être une écoute un peu aventurière sur le 3e.
 
Que peut-on ajouter ? 
Cette triple compilation sortie en Juin 2010 ne vaut que 10 euros, comme d'habitude. Elle fera toujours votre bonheur, se présente sous forme d'un dvd box. C'est toujours aussi travaillé, le livret reste toujours informatif et on se gave de nouvelles découvertes. 
Une nouvelle compilation toujours aussi savoureuse, débordante de passion depuis les groupes qui y participent jusqu'à ceux qui la monte.
 
Et sans chauvinisme mal placé, quand on entend tout ça, on peut au moins être fier de notre scène !
 
 
Une nouvelle fois les collègue de French Metal ne nous déçoivent pas ! 
Encore une compilation, pour une seconde édition comprenant 60 groupes ! 
3 cds bien remplis avec toujours le même objectif et la même passion : découvrir de nouveaux (bons) groupes en intégrant des formations (au moins francophones) bien installées.
 
C'est donc tout logiquement qu'on commence avec un groupe...légendaire pour l'hexagone : Nightmare.
3 décennies traversées à jouer un heavy qui n'a pas pris en France mais reconnu en Europe. Voilà une compilation qui prend un sacré départ !
La base de la compil' s'avère très solide puisque les quebecois prennent le relais prennent avec un titre de Kataklysm issu de Prevail. Un morceau qui m'a donné l'envie de ressortir un album laissé au placard un peu trop vite...
 
La poursuite sur Destinity dont la puissance n'est plus à démontrer, avec Lyzanxia encensé à juste titre par Domain of Death entre ces pages pour leur dernier album Locust (https://www.coreandco.fr/chroniques/lyzanxia-locust-2041.html) et Klone qui a subi le même sort ici (https://www.coreandco.fr/chroniques/klone-black-days-2120.html).
 
Dans la suite de ces 3 cd's vous retrouverez des groupes déjà chroniqués par nos soins.
Les détonnants Dismo : https://www.coreandco.fr/chroniques/dismo-bulls-and-gods-2023.html
Les étonnants Pin up went down : https://www.coreandco.fr/chroniques/pin-up-went-down-342-2166.html
Les jeunes Lopsided : https://www.coreandco.fr/chroniques/lopsided-in-your-steps-1847.html
Les constants As we bleed https://www.coreandco.fr/chroniques/as-we-bleed-hail-the-sick-ones-2168.html
Les immanquables (mais coupés) Comity : https://www.coreandco.fr/chroniques/comity-you-left-us-here-1773.html
 
Il y a aussi l'accueil plus reservé que nous avions fait pour  Die on monday https://www.coreandco.fr/chroniques/die-on-monday-black-cat-2065.html
 
Mais tout cela ne reprèsente que 18.33% (j'ai verfié) de la compilation ! Les formations encore discrètes ne sont pas là pour faire de la figuration. Malheureusement comme d'habitude, il y a toujours une baisse d'interet au fur et à mesure qu'on avance.
Puis, trouver la pépite dans cette triple compil' c'est comme chercher une aiguille dans une botte de foin.
Mais parfois un groupe nous pique un peu plus qu'un autre. Il y a Xtrunk et Warattah qui tapent assez fort, mais pas autant que Henker qui nous fait l'effet d'Hiroshima et Nagasaki combinés.
Cardiac a retenu mon attention pour l'utilisation de la langue hispanique mais son mix punk/métal/rock'n'roll.
Et si Akroma n'avait pas un chant si ridicule, le groupe aurait pu sortir du lot...
Il y a Furykane, dont le nom est à retenir, l'album à acheter, écouter, réécouter.
 
Le cd 2 prend donc un départ fulgurant avec trois formations pleines de personnalité et Serments (sorte de Eths deftonien). La suite est un peu plus conventionelle mais From wisdow to hatred sort son épingle du jeu tout comme les sympathiques Sin Cera. 
Le cd 3 est par contre l'inconnu du début à la fin. C'est donc avoir des oreilles très concentrées que j'ai pu découvrir Suunya pour sa lourdeur et son côté direct, Always fallen plutôt efficace, mais il y a  Burning flesh qui semble être un ton au dessus de ses voisins de pistes.
Un peu comme d'habitude, certaines pistes du cd3 me laisse un peu perplexe. Question de style, plus que de qualités, mais rares sont les groupes qui y trouvent mes faveurs. En général c'est là que vous trouvez les groupes un peu criards accompagnés de claviers dégoulinants. Mais les goûts et les couleurs...
Mais si vous êtes un assidu de Coreandco, vous trouverez plutôt votre compte dans les deux premiers cd's et oserez peut-être une écoute un peu aventurière sur le 3e.
 
Que peut-on ajouter ? 
Cette triple compilation sortie en Juin 2010 ne vaut que 10 euros, comme d'habitude. Elle fera toujours votre bonheur, se présente sous forme d'un dvd box. C'est toujours aussi travaillé, le livret reste toujours informatif et on se gave de nouvelles découvertes. 
Une nouvelle compilation toujours aussi savoureuse, débordante de passion depuis les groupes qui y participent jusqu'à ceux qui la monte.
 
Et sans chauvinisme mal placé, quand on entend tout ça, on peut au moins être fier de notre scène !
photo de Tookie
le 11/11/2010

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

HASARDandCO

Naglfar - Sheol
Chronique

Naglfar - Sheol

Le 25/12/2004

Ultra Zook - Epuzz