Gâtechien - 4

Chronique CD album (31:12)

chronique Gâtechien - 4

Ce quatrième album de Gâtechien ne démarre pas par un faux départ, loin de là : la base du disque est immédiatement donnée, le duo basse-batterie fait ses vocalises et nous donne ses ingrédients : une basse aux riffs entêtants, une disto dessus de temps en temps, et une rythmique bien sentie.

 

Le groupe maitrise parfaitement les mélodies, et même les écarts vocaux limite atroces, comme sur "Cliché" ou "Rendez-vous" ("we are living in a hospital" chanté aussi faux que possible), sonnent malgré tout.

Je ne veux pas faire injure à la batterie — qui assure et assume parfaitement son rôle — mais le gros du boulot est balancé par la guitare basse. Comme je le disais plus haut, les mélodies sont très inspirées et les notes balancées par la 4 cordes trottent dans la tête un bon bout de temps après l'écoute de ce disque. L'ajout d'une distorsion ("Bonjour Mademoiselle", "Fiancé", "Cul-de-sac", etc...) de temps en temps fait son effet, et intensifie l'énergie produite par le tandem.

Un petit mot sur le son d'ailleurs, tout simplement énorme : celui-ci joue grandement sur la qualité de l'album, tant les instruments sont parfaitement enregistrés. La production de Ted Niceley (qui s'est déjà occupé par le passé de Noir Desir et Fugazi entre autres) fait ressortir la basse à merveille, et écouter ce disque le volume à fond est un pur régal.

 

Les Gâtechien définissent leur musique (sur leur facebook) par le terme "pop hardcore", mais leurs racines sont plutôt à chercher du côté de Fugazi et Girls Against Boys entre autres. Là où on leur donne raison, c'est sur la présence d'excellentes mélodies par dessus leur noise rock, qui encore une fois donnent des titres mémorables  ("Fiancé"). Leur penchant hardcore se ressent toutefois, comme sur  "ménage à trois" et sa fin noisecore bien sympathique.

 

Au final on ne peut qu'apprécier ce disque du duo, tant la demi-heure que dure cet album est maitrisée de bout en bout. Gâtechien est une valeur sûre parmi tous les duos florissant désormais à droite à gauche, et en live c'est encore mieux.

photo de Pidji
le 20/09/2010

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Tournée Sunnatra + Yatra 2019
  • BRUTUS, DAGOBA, LISTENER et d'autres au Poche à Béthune jusqu'au 10 novembre 2019
  • EARTH au Petit Bain à Paris le 19 novembre 2019