General Surgery - Corpus in Extremis : Analysing Necrocriticism

Chronique CD album (36 min 21 s)

chronique General Surgery - Corpus in Extremis : Analysing Necrocriticism
« Corpus in Extremis : Analysing Necrocriticism » est le nom du nouvel album de General Surgery. Et ce n'est que leur deuxième veritable album même s'ils existent depuis bien longtemps (leur 1ère démo est sortie en 1990). Je vous laisse donc faire le calcul .

Nos chirurgiens nous viennent directement de Suède et sont adeptes du … et non, pas du metal scandinave à la At The Gates/The Haunted , mais du grind et du death ….héhé.
Un point pour l'originalité, me direz-vous mais c'est sans connaître le dernier album, car même s'ils ne cachent pas leur amour pour Carcass, il faut bien avouer que les similitudes sont énormes.

Les morceaux sont courts et j'ai envie de dire que ce n'est pas plus mal. Le style pratiqué ne demande pas des multiplications de riffs pour parvenir aux 6 minutes... Courts, efficaces les riffs et blasts s'enchainent sans rien demander à personne. General Surgery sait se faire calme et lourd quand il le faut « Restrained Remains », « Necrocriticism » pour repartir en force avec des soli bien sentis. La voix doublée renforce l'impact de la section rythmique, les phrasés sont bien pensés et la nuque souffrira encore à l'écoute de ce disque. La basse bien claquante quand il le faut « Idle Teratoma Core » amène aussi un petit plus à cet album.
Pour ma part en plus des similitudes avec les anglais de Carcass, j'ai même trouvé des similitudes avec Bloodbath, « Unwitting Donor/Cadaver Exchange » et « Restrained Remains » en sont les parfaits exemples... Alors oui vous me dirait que les origines géographiques y sont peut-être pour quelque chose mais bon....Force est de constater qu'il n'y a pas beaucoup d'ingrédients personnels dans la musique de GS.

Cette dernière remarque sera peut-être la raison pour laquelle certains passeront leur chemin, Mais il serait intéressant tout de même de jeter une oreille sur cet album, tant pour la qualité d'exécution des morceaux que pour le plaisir d'écouter de la musique extrême avec une aussi bonne production...
photo de Growl
le 18/05/2009

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • EARTH au Petit Bain à Paris le 19 novembre 2019