Gorgoroth - Quantos Possunt Ad Satanitatem Trahunt

Gorgoroth - "Quantos Possunt Ad Satanitatem Trahunt"
Gorgoroth - Quantos Possunt Ad Satanitatem Trahunt (chronique)
Alors là j'ai envie de dire tout ça pour ça ! Ils nous ont fais chier le printemps et l'été dernier pour ce truc !
Retour en arrière pour les cryogénisés sortant tout juste de leur capsule, Gorgoroth qui a confier l'écriture de l'intégralité de leur précédente sortie "Ad Majorem Sathanas Gloriam" à King Ov Hell splitte plus ou moins, en tout cas King Ov Hell vire Infernus du groupe (rien que ça) ; s'en suit une bataille juridique pour savoir qui a la garde de Gorgoroth, mots gentils à travers les médias spécialisés... Et conclusion : Infernus sort grand vainqueur.
Et après me demandez-vous fort judicieusement ?! Et bien Gaahl et King Ov Hell nomment leur groupe God Seed, pendant que Infernus compose dans son coin, refait un line-up en rappelant Pest au chant, et sort donc ce "Quantos Possunt ad Satanitatem Trahunt qui nous intéresse aujourd'hui.

Enfin qui pourrait m'intéresser un peu plus.

Commençons par ce qui me plaît, ça va aller vite : la voix de Pest dans un registre bien black metal des traditions, gargouille sa litanie sans problèmes ; ça reste extrême, sans artifice. Après, le son est légèrement crade, un peu de saturation sur les guitares et les basses, la batterie sonne plutôt bien. Rien d'excessif dans le son en général, c'est ni TRVE ni moderne, le genre de production honnête. Les grattes grincent mais reste audibles, la batterie aussi sans les grincements. Donc jusque là tout va bien.

Mais putain c'est Gorgoroth ça ? Elle est où la folie, la brutalité ??? Car "Quantos Possunt ad Satanitatem Trahunt" est mou, mais mou ! Tiens, vous voyez le bout de mou réservé à votre chat ? Bah même ce bout de viande a meilleure consistance. Au lieu de nous faire un bon album de brutal black metal avec une pointe de folie, on a le droit à un album de black/heavy avec un chant résolument black, mais des tempos et rythmique d'heavy trad et encore (je trouve ça lent) sans mélodie ni de solo.

Pour finir, seul le morceaux Satan-Prometheus sauve un peu la donne, "bon" morceau de black apparaissant rapide (remarquez vu l'ensemble des morceaux, l'impression de vitesse n'est pas dûre à suggérer) ; pas assez à mon goût, trop de break musicaux empruntés à l'heavy, mais bon le mélange voix claire / sauce metal trad heavy black passe bien. Cet album ne contient aucun moment fort donnant l'envie d'y revenir, pas de tube, pas d'âme, on dirait presque un cd de débutant.

Bref, je reprends : Tout ça pour ça...
photo de Sepulturastaman
le 30/11/2009

4 COMMENTAIRES

mat(taw)

mat(taw) le 30/11/2009 à 14:25:32

heu c'est GAahl le chanteur pas GRaahl.
et crionigé je pense que tu voulais dire cryogénisé.
juste quelques précisions quoi...

Pidji

Pidji le 30/11/2009 à 15:10:52

haha je corrige illico

sepulturastaman

sepulturastaman le 30/11/2009 à 22:35:01

Yep exact merci mat(taw)

Samoth

Samoth le 01/03/2012 à 21:20:53

Pas du tout d'accord avec vous, cet album n'est pas à la hauteur de "under the sign of hell" ou les tout 1er avec Hat au chant, mais il reste bien suppérieur à la plupart des autres albums d'autres groupes de black metal

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme

CD album CD album (34:47)

Acheter Gorgoroth Quantos Possunt Ad Satanitatem Trahunt sur Amazon

Tracklist

01. Introibo ad alatare satanas
02. Aneuthanasia
03. Building a man
04. Prayer
05. Rebirth
06. Cleansing fire
07. New breed
08. Human sacrifice
09. Satan-prometheus

DANS LA VEINE

Sinlust - Sea BlackSinlust - Sea Black

évènements

  • Daughters au Point Éphémère à Paris le 10 avril 2019
  • LIONS METAL FEST le 1er juin 2019 à Montagny (69) avec VADER, BENIGHTED,...