Gorod - Process Of A New Decline

Gorod - "Process Of A New Decline"
chronique Gorod - Process Of A New Decline
Cela faisait trois ans qu’on attendait avec impatience le troisième opus de Gorod. Oui avec impatience, car il faut bien le dire, Gorod est le chef de fil du Techno Death français et en est le représentant le plus crédible à l’étranger à l’heure actuelle.

Avec "Process of a New Decline", les bordelais mettent une fois de plus la barre très haute techniquement parlant. A commencer par le batteur qui a une maitrise de la double pédale plutôt remarquable, avec des plans syncopés se rapprochant du groove d’un Decrepit Birth. Bien qu’il en ait le groove, il lui manque tout de même la rapidité pour égaler son homologue américain. Mais ne soyons pas mauvaise langue car le bonhomme fait tout de même preuve d’un jeu carré et polyvalent ; surtout sur les passages les plus progressifs du groupe.

Cependant, la grande force de Gorod réside dans son jeu de grattes totalement virtuose. Autant être clair, c’est de la branlette de manche sur quasiment tout l’album, mais en ce qui me concerne je ne vois pas vraiment où est le problème… C’est-ce qui amène toute la mélodie et la richesse à l’album ! On a d’ailleurs parfois le sentiments que les autres zicos devraient s’agiter un peu plus pour être au même niveau… Des parties de batterie un poil plus inspirées et plus boostées par moments leur permettraient vraiment d’égaler certaines pointures ricaines !
A ce propos, on a parfois le sentiment que le bassiste tente de faire ressortir son jeu, qui pourrait encore une fois élever d’avantage la musique du groupe, mais qu’il n’y parvient pas toujours tout à fait.

Néanmoins, un titre comme « Watershed » est un parfait contre-exemple à mes critiques ; car il nous livre une très bonne diversité dans les influences du groupe, avec une intro progressive et presque aérienne qui s’accélère peu à peu, emmenée par les mélodies de grattes sur fond de double pédale ; les premiers vocaux sont totalement black metal au son très profond, puis on en revient au Death metal… C’est vraiment LE morceau qui m’a fait relever la tête et prendre conscience du potentiel du groupe.

Ce "Process of a New Decline" est donc un très bon album, qui redonne espoir à la scène Death metal technique française, bien qu’il manque quelques détails pour se mettre au niveau des concurrent étrangers qui font un carton en ce moment, comme The Faceless, Obscura ou Beneath The Massacre pour ne citer qu’eux… Mais Gorod a tout de même de sérieux atouts à ne pas sous-estimer !
photo de Domain-of-death
le 09/07/2009

3 COMMENTAIRES

Matt666

Matt666 le 11/07/2009 à 15:17:41

7/10 c'est un peu dur, nan ?

Seb

Seb le 11/07/2009 à 20:09:12

Chronique qui tape clairement à coté...
Et puis mettre The faceless et BTM au niveau supérieur, alors que ces deux groupes ont au moins autant à prouver que Gorod (et meme plus encore ! ), c'est fort de café et révélateur de la méconnaissance du style de la part de l'auteur..
9/10 pour cet album, le meilleur albulm de death francais depuis des années.

Cglaume

Cglaume le 09/06/2010 à 13:31:43

Gasp 7/10 !! :(
Pour moi c'est un 9.5/10 sans appel. Aucun groupe ne combine technique, mélodie, groove et accroche à ce niveau !

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Sleep au Bataclan à Paris le 8 octobre 2019
  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019
  • ARO ORA release party à La Parenthèse à Ballan Miré (37) le 12 octobre 2019

HASARDandCO

Pleïad - 1.17
Chronique

Pleïad - 1.17

Le 11/11/2011

Gravety - Into the Grave