Growls - Old School

Growls - "Old School"
chronique Growls - Old School

Moi, suis pas Touktouk.

Malgré tout le respect que je lui doigt (un respect profond donc), on ne me contacte pas pour une chronique d'Open-Punk.

Je ne me remets toujours pas de ce terme, désolé.

On vient me voir quand c'est crachou et que ça colle aux poils.

D'ailleurs, Pidji notre chef estimé, quand il m'envoie un promo, ne me cause jamais de sa dernière épilation intime. C'est un signe.

 

Le combo concerné ici aurait pu s'appeler Hail Bloody Rex From My Asbctum Molodo, ou HBRFMAM pour passer dans New Noise, mais a préféré un blase plus direct, pour passer, tout droit. J'ai hésité à écrire « dans ton cul » mais c'est vulgaire.

 

Les membres de Growls ont écumé pas mal de contrées, sous d'autres appellations, avec des kikoolol comme Brutal Truth, Agathocles, Napalm Death.

Sous leur blase actuel et depuis deux ans donc, z'ont bourlingué avec Inhumate ou Blockheads, pour faire patriote.

Leur participation au Grind The Nazi Scum Fest (Allemagne), en 2015, ancre bien le combo dans la scène, également. On ne grind jamais assez la Nazi Scum, de toute façon.

 

Le mimétisme du chant de JP avec celui de Barney Greenway peut gêner un peu le fanatique. Peu importe, le sieur a des postillons à revendre. Même si les paroles sont en total yaourt style.

Parce qu'il faut la suivre la machine qui défouraille derrière !

En effet, les fortes explosions percussives du batteur (kickdrum, snare, ride, crash, donc) conduisent la barque du groupe à la vitesse d'un hors-bord.

Les gars ne misent pourtant pas tout sur la rapidité d'exécution de l'auditeur. Il l'écrase aussi en se faisant simplement surpuissant ("Wandered Endless").

Et puis, Growls sent le punk à plein nez.

Je rappelle que le Grind vient du Crust et du Punk HxC avant d'effectuer un virage vers le Metal pour certaines formations (le Grind à la Anorakphobic Nosebleed, c'est comme le caca des pigeons, c'est caca, cependant.)

Avec Growls et comme le nom de la plaque le laisse supposer, on navigue dans les origines. Old School est donc bourré de breaks keupon ou HxC à l'ancienne, aérant d'une touffe les morceaux. "Forgotten Promises" tape presque dans le thrashcore, le vrai, le vieux. Dans "Hidden Money", certains riffs sont purement du Punk UK en accéléré. Sur "Inattention", pendant 13 secondes, vous pourrez même vous faire votre relou du pit en mode floorpunch.

Ces incartades au style permettent ainsi d'éviter la linéarité de la violence pour la violence. Le groove remplace la technique, mais les Nancéens ne perdent jamais de l’œil la brutalité obligée du genre, avec une prod maison aux ptits moignons. Le DIY fait partie intégrante de l'identité du genre, faut dire.

 

 

J'ai déjà souligné, chais plus quand, que le Grind frenchouille n'avait rien à envier à ceux des copains étrangers. Avec Growls, les fans d' E.N.T. ne me contrediront pas.

En fait, ils font comme ils veulent, au final.

 

NB : Savez-vous que le terme "Grind" désigne la chasse traditionnelle des globicéphales dans les îles Féroé ? Non ? Et bien maintenant si.

Craignos hein ?

photo de Crom-Cruach
le 24/01/2017

4 COMMENTAIRES

Tookie

Tookie le 24/01/2017 à 18:09:06

Heureux d'avoir touché quelqu'un avec ce qualificatif qui n'est qu'une totale invention !
Encore plus content que cela t'es perturbé et mis mal à l'aise !

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 24/01/2017 à 20:05:47

Mal à l'aise : faut pas prouter le mammouth dans les pissenlits tout de même ! Juste, je me demandais quel chercheur en musicologie pouvait se targuer d'avoir inventer un néologisme aussi classieux.

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 24/01/2017 à 20:07:16

En fait, du coup : tu m'as niqué tout le début de ma chro.

pidji

pidji le 24/01/2017 à 21:38:12

Haha il est magique ce début de chronique ;)

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019