Grylle - Mondes Vermeils

Chronique CD album (80:00)

chronique Grylle - Mondes Vermeils

Grylle & le Consort des Âmes Égarées n'est pas un énième groupe de Pagan comme il en fleurit des wagons dès  qu'un fan de Moonsorrow apprend à jouer du flûtiau. Il se suffit pas de porter un casque à cornes et de jouer du biniou pour se démarquer par sa crédibilité au sein d'une scène au bord de la congestion. Au contraire, le groupe d'Hyvermor découle d'une démarche sérieuse. Fortement impliqué dans le milieu historique de l'Ouest français, il apporte un soin tout particulier à la mise en musique de ses idées, à commencer par l'artwork, enluminure dans le plus pur style des scriptoria médiévaux, avec le logo peint en or pour l'édition limitée.

 

Regroupant en CD pour la première fois les deux précédentes sorties du groupe, publiées uniquement en K7, Mondes Vermeils se voit complété par trois nouveaux titres créant un diptyque composé de Monstres et Merveilles et de Les Nuits sur les Monts, plutôt copieux.

 

La première partie, purement acoustique, regroupe cinq titres folk à mi chemin entre Aurora Borealis et Wardruna, menés par une guitares répétitive. Les vocaux partagent entre cris BM, déclamations rituelles et récitations parlées pour décrire des créatures fantasmagoriques, têtes sans corps et autres lycanthropes.

 

Les Nuits sur les Monts sont des enregistrements live de répétitions, aux arrangements simples, encore plus dépouillée: Une guitare, une flûte et de légères percussions suffisent pour créer une ambiance entre musiques médiévale et de la Renaissance, charge de mysticisme paysans. Quasiment entièrement instrumental, ces enregistrements sont une caisse de résonance de l’esprit paysan des siècles passés. Le son est forcément plus crus, mais tout à fait audible.

 

La recherche historique poussée qui a conduit à la composition de ces deux pièces apporte une profondeur certaines à ces accords et ces mélodie issus d'un passé que l'on voudrait nous rendre sexy. Au contraire, ils nous renvoient à la dureté d'un quotidien qui transparaît au travers de ces tristes mélopées.

 

photo de Xuaterc
le 15/02/2017

1 COMMENTAIRE

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 15/02/2017 à 19:16:55

"Savoie Et Dauphiné" : intéressant ce groupe indubitablement...

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements