GTI - One Thousand Blasting Words

GTI - "One Thousand Blasting Words"
chronique GTI - One Thousand Blasting Words
Une des particularités de Grotesque Through Incoherence (plus communément appelé GTI), sur Utopia City (leur précédent album) était le nombre incroyable de samples qu’ils avaient pu nous livrer et la diversité des styles musicaux. Alors, que va-t-il en être de cet album ?

« 1, 2, 3, 4 », c’est comme ça que commence cet album avec « Stabilized », allez on se motive et c’est parti pour onze chansons de folie!! Et directement GTI fait fort, c’est puissant, c’est bon, bref ça commence extrêmement bien et on ne demande qu’une seule chose que ça continue ! En plus, niveau sample, « Stabilized » ouvre très bien la marche : un sample de South Park (épisode « Timmy », un des meilleurs épisodes d’ailleurs) accompagné de musique country ! Ensuite, on continue avec « Smoky » où bien entendu un autre style musical sera représenté. Ici, nous aurons donc à faire à des passages de hip hop plutôt habiles d’ailleurs. Evidemment, ça sonne bien, ça ne jure pas, bref c’est nikel. Puis vient « Sphere » qui a comme particularité, elle, de contenir des passages électro / dub ma foi forts sympathiques. Ensuite, attaquons avec une de mes préférées « Soundsuckers » qui, elle aussi a un style musical particulier représenté : heavy metal, yeah !! Un bon passage de guitares à ne pas louper ! Pour « Scold », idem, rien à redire sauf peut-être que le début ressemble étrangement à une chanson de Meshuggah mais bon, c’est pas un drame en soi non plus, bien au contraire ! « Scandal » est dans la même lignée que les autres. Puis arrive « Shame » avec son sublime passage dance (Move your body on the dancefloor !!) et le sample du film « Bernie », excellent. Ensuite, nous avons « Serum » qui est un intermède musical fort bien plaisant. Ensuite on attaque « Sunlight » avec des airs de musique des îles, de slows et à noter la présence du chanteur de Carnival in Coal. Je pense que c’est dans cette chanson que les contrastes entre les différents styles musicaux sont plus flagrants, ça part n’importe quand, n’importe comment et c’est ça qu’est bon ! Les deux dernières chansons « Status Quo » et « Scarecrow » sont dans la mouvance des chansons décrites précédemment. Les chansons que je vous conseillerai donc d’écouter sont « Stabilized », « Smoky », « Soundsuckers » et « Shame » qui sont pour moi incontournables !
Bon, comme ça là, j’ai juste tenté de décrire les particularités des chansons de cet album, mais bien sûr il y a quand même un bon, même très bon fond métal : une voix « changeante », une excellente batterie et les guitares et la basse excellentes. En fait, c’est un peu difficile de trouver des limites à cet album.

Selon moi, c’est THE album du moment (d’ailleurs je l’avais mis première position dans le top ten de décembre) : très complet, destiné aux personnes ouvertes musicalement sinon ça sert à rien, ça vous plaira pas, c’est quasi-sûr : « […] Eclectic music that’s the way we are. […] We feel the sound which runs into our veins, technical said by so many, you’d betta know that this delirium ain’t pushed by booze”. Bonne écoute ;)
photo de Betty
le 24/12/2006

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019

HASARDandCO

Ni - Les Insurgés de Romilly
Green Day - iUno!