Haan - Sing praises

Haan - "Sing praises"
chronique Haan - Sing praises

Initialement sorti en format cassette en 2014, c'est grâce à Kaos kontrol qu'est arrivé ce Sing praises entre mes esgourdes, le label finlandais ayant ressorti ce disque en vinyle 12" en octobre dernier.

 

Et faut avouer que c'est une sacrée bonne idée, ce disque étant vraiment plaisant.

Les premiers riffs font penser à du Unsane, clairement, avec un côté core pas dégueu, ne serait-ce que par la voix rocailleuse qui envoie bien. Faut avouer que leurs collègues new-yorkais sont une grosse influence, tant par la rythmique que par l'ambiance proposée.

Ce côté noise/hardcore atteint son maximum sur "Shake the meat", avec de bons gros moments rentre dedans, surtout sur la fin du titre où le groupe veut nous faire remuer la tête à en détruire ses cervicales.

 

Et passé ces 2 titres, le groupe s'assagit. "War dance" prends son temps, et le chanteur décide de poser sa voix. Son timbre fait immédiatement penser à un chanteur qui excelle dans le groove : Neil Fallon. En effet, sur le refrain, difficile de ne pas penser au chanteur de Clutch tant la similitude est frappante (peut-être aussi parce que la ligne musicale de ce refrain fait penser au groupe du Maryland ?).

 

Changement de face, pour le dernier titre qui dure plus de 8 minutes. Chose amusante, ce "Pasture / Abuela" est un condensé de ce que sait faire Haan : début lent, voix grâve mais posée ; passage hurlé et rentre dedans, puis chant à la Neil Fallon, et évidemment riffs noise à souhait.

 

Tout ça donne envie d'en entendre plus évidemment, surtout que ces 4 morceaux ont au moins 3 ans, et le groupe a du évoluer depuis, ce vinyle étant leur tout premier enregistrement. Ce mélange noise/rock/hardcore/sludge devrait bien plaire aux amateurs de Unsane et autre Helmet, en attendant un vrai album, prévu parait-il pour 2017. Chouette.

photo de Pidji
le 23/02/2017

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019