S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Haiku Funeral - "Hallucinations"

Haiku Funeral - "Hallucinations"
chronique Haiku Funeral - Hallucinations
8.5/10 0

écouter "Suicide Organ"

Acheter Haiku Funeral Hallucinations sur Amazon

CD album CD album

 

Style musical : 

Metal Rituel

 

Année : 

2016

 

Tracklist :

The First Amphetamine Kiss
Hallucinations
Разграждане
Гласът
Suicide Organ
Servants of Fire
Darkest Day of the Year
Faiths Black Orgasm
The Final Amphetamine Kiss
The Last Hallucination of Christ

 

Label : 

Aesthetic Death

 

Lieu d'enregistrement : 

Daemonicreation Studio
Dans le même style :
Dark Funeral - Angelus Exuro Pro Eternus

Voilà encore un disque qui ne va pas améliorer ma réputation au sein de ce glorieux Webzine. Poulain de l'écurie Aesthetic Death, mon fournisseur habituel de fleuretries, il était temps pour moi de me pencher sur le reste de son catalogue. Et en matière de bizarrerie, Haïku Funeral m'offre son lot de satisfaction. Aussi étonnant que cela puisse paraître, la formation marseillaise est passée jusqu'à présent sous mes radars, malgré le fait que Hallucinations soit son quatrième album depuis 2006.

 

Proposant un truculent mélange entre Black Metal, Ambiant, Rock expérimental et occultisme, Haïku Funeral ne se pose aucune contrainte pour livrer une musique rituelle et ésotérique menée par une basse et des percussions. Le groupe se nimbe de mysticisme afin de proposer à chaque album une expérience totale, extrêmement sombre et envoûtante. Le groupe alterne passage purement Metal, plages Ambiant et trip psychédéliques. Le mastering a été assuré par Greg Chandler (Esoteric...), qui permet au groupe de bénéficier d'un son massif et profond, équilibré entre la basse, vibrante et assommante et l'électronique.

 

Après l'intro de rigueur, l'album attaque par le titre le plus musclé, très inspiré par la scène Dark Metal des années 90's. Les morceaux suivants, progressivement, laissent plus de place à l'aspect rituel, pour aboutir à "Suicide Organ", purement Ambiant. Le Metal revient avec "Servant Of Fire". La suite emprunte les mêmes voies, balançant entre les deux styles. À chaque fois, le résultat est à la hauteur ; dans l'esprit mais dans un tout autre style, j'ai parfois pensé à certains passages d'Ulver. L'impact émotionnel est très fort, et la musique prend parfois littéralement corps. 

photo de Xuaterc
le 13/11/2017

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Dernières news

Chronique au Hasard

Pearl Jam - Lightning bolt

Évènements

WOODBANG Fest à Ensisheim le 9 décembre 2017Winterfall night III à Tours le 8 décembre 2017In Theatrum Denonium à Denain (59) le 13 janvier 2018INTERVALS + Polyphia + Nick Johnston au Ferrailleur à Nantes le 26 novembre 2017