Hail Spirit Noir - Mayhem In Blue

Hail Spirit Noir - "Mayhem In Blue"
chronique Hail Spirit Noir - Mayhem In Blue

J'attendais ce Mayhem In Blue avec une certaine appréhension. Après avoir été refroidi, limite douche écossaise par Oi Magoi, que j'avais trouvé bon mais qui ne m'avait pas procuré les sensations que Pneuma, il ne m'a pas fallu longtemps pour être rassuré. Ne faisant pas confiance (à raison) au titre "I Mean You Harm" dévoilé en avant-première, je me montrais patient jusqu'à la date fatidique. Hail Spirit Noir a donc retrouvé cette vibration psychédélique seventies, tant dans ses arrangements que dans le son, qui m'avait cruellement manqué sur son second album. C'est donc pleinement réconforté que je me laissais emporter par ce nouvel opus.



Si vous ne connaissez pas le groupe (je ne vous en voudrais pas pour ça), le trio est né en 2010 sur les cendres du combo avant-gardiste grec Transcending Bizarre? et s'est fait remarquer deux ans plus tard de certaines loges métalliques secrète avec la sortie de son premier album, véritable bombe à la fois extrême et mélodique, donnant cette impression d'être du Black Metal composé dans les années 70. Contrairement à de nombreux autres groupes comme Enslaved ou Oranssi Pazuzu, ils ne sont pas simplement contenté d'inclure une part de musique consommateurs de psychotropes dans leur metal extrême, ils ont poussé jusqu'au bout la fusion des deux. Tentez d'imaginer Rainbow de 1976 jouant « Freezing Moon », et vous aurez une petite idée de la musique de Hail Spirit Noir. C'est cela que j'avais perdu par la suite, mais que je retrouve aujourd'hui. L'ensemble est plus cohérent, la cohabitation entre le côté rétro est plus assimilé au metal extrême, blast beats se marient à merveille à l'orgue Hammond pour un résultat des plus savoureux. Les musiciens ont également progressé sur le plan des mélodies, certaines sont tout bonnement imparables (« The Cannibal Tribe Came from the Sea »). Une fois de plus, les atmosphères sont palpable, donnant un caractère cinématographique à l'ensemble, grâce à une maîtrise consommée des contrastes, mais elles sont nettement plus sombres, angoissantes, tel le cinéma de Luis Buñuel ou de Lucio Fulci.



Décomplexés, les musiciens de Hail Spirit Noir transcendent les genres, et proposent une musique hautement originale, personnelle et riche, sans se soucier des qu'en dira-t-on. Sûr de leur vision, ils foncent tête baissée pour notre plus grand plaisir, dans un monde fantasmagorique.


photo de Xuaterc
le 22/12/2016

5 COMMENTAIRES

cglaume

cglaume le 22/12/2016 à 21:16:51

Winter, sors de ce corps !!

(... c'est lourd les private jokes cross-webzines, je sais ...)

Xuaterc

Xuaterc le 23/12/2016 à 11:56:30

J'ai ma propre volonté et mon libre arbitre, moi!
Et pas un mot au chef sur le fait que je pique les chro de Winter pour les publier ici, et inversement...

gulo gulo

gulo gulo le 24/12/2016 à 09:51:56

Tout pareil : gros fan du premier, grosse douche froide avec le second, pas trop d'attentes mais quand même si parce que gros naïf idéaliste, et : pas déçu DU TOUT. Sacré bijou, ce disque.

Xuaterc

Xuaterc le 24/12/2016 à 15:41:34

Ah, en voilà quelqu'un de bon goût!

Winter

Winter le 04/01/2017 à 17:14:55

Masi il est excellent le second, enfin ! Mais celui-là est encore mieux ! Winterc (Xuanter) a encore frappé !

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Sleep au Bataclan à Paris le 8 octobre 2019
  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019
  • ARO ORA release party à La Parenthèse à Ballan Miré (37) le 12 octobre 2019

HASARDandCO

Jumping Jack - Trucks & Bones
Melvins - Honky
Chronique

Melvins - Honky

Le 23/01/2011