Hal Flavin - The talk

Chronique Maxi-cd / EP (19.18)

chronique Hal Flavin - The talk

Surprise, un groupe venu du Luxembourg ! Et qui plus est, un bon, à l'electro-pop immédiatement séduisante sur "The talk", le premier morceau, dans un même temps pop, electro et rock, porté autant par des voix traficotées, parfois "normales", des guitares remontées, des basses slappées et des synthés 80's réjouissants. Energique, de haut niveau, cette compo initiale apporte la preuve d'un potentiel conséquent et on se met alors, tout en se trémoussant, à attendre la suite avec impatience, convaincu par l'entrée en matière.

 

Se profile alors "Higher life", plus posé et tout aussi bien "décoré", plus spatial aussi et qui poourrait en remontrer à bon nombres d'artistes de cette mouvance electro-pop. Ses touches funk le rendent proche des plages les plus groovy du Pretty hate machine de Nine Inch Nails, ses basses en renforcent le côté "dansable" et les voix, entre new-wave et funk, complètement l'essai avec efficacité.

 

Hal Flavin possède sa propre touche et continue à séduire sur Broken waves, nettement plus saccadé, moins exubérant et basé sur des motifs de synthé distorrdus du plus bel effet. Il s'agit là, encore, d'une réussite complète, un Curare clair, d'obédience electro mais animé par des élans rock qu'on approuvera, s'avérant être lui aussi accompli. Les gimmicks sonores, qu'ils émanent des claviers, des guitares, ou l'effet mis dans les voix, forment un tout solide, aussi léger qu'alerte.

 

On ne s'étonne guère plus du choix de certaines formations (IAMX, Metronomy, The Faint, etc..) de le sprendre en première partie, après leur premier single intitulé "Wheel of fortune", et "7th year", bien que très calme, (de façon trompeuse puisqu'il  hausse ensuite le ton, sans toutefois déraper outre-mesure) viendra mettre un terme, dans un esprit assez ouvertement pop, psyché aussi, à un EP de grande qualité.

 

En attendant, bien sur, que le trio Clément/Reinard/Koster confirme à l'avenir ce brillant début, ce dont on ne doute guère à l'écoute de The talk.

photo de Refuse to keep silent
le 25/06/2011

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • Hexis + WOES + Expiation au Puzzle Pub Tours le 2 novembre 2019
  • EARTH au Petit Bain à Paris le 19 novembre 2019
  • BRUTUS, DAGOBA, LISTENER et d'autres au Poche à Béthune jusqu'au 10 novembre 2019