S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Hesperian Death Horse - "Živ"

Hesperian Death Horse - "Živ"
chronique Hesperian Death Horse - Živ
8,5/10 0

écouter "Album complet"

Acheter Hesperian Death Horse Živ sur Amazon

CD album CD album (30:06)

 

Style musical : 

Avant-garde/post-metal/sludge

 

Année : 

2018

 

Tracklist :

Saol (Part 1: Prizma)
Elu (Part 2: Voda)
Hayot (Part 3: Mezanin)
Liv (Part 4: Horde)

 

Label : 

Play The Assassin Records

 

Lieu d'enregistrement : 

Kramasonik Studio
Dans le même style :
Kekal - Multilateral

Depuis The Von Deer Skull, je sais que Doom et expérimentations peuvent se marier avec bonheur, au-delà d'un changement de rythme ou de tonalité au sein du même morceau. Alors, quand les Croates de Hesperian Death Horse débarquent avec Živ, c'est sans hésiter que ce dernier atterrit dans mon téléphone. Habitué des formats courts, le groupe nous livre ici son troisième EP depuis 2012 (il a également publié deux albums) avec ce quatre titres pour un peu plus de trente minutes.



Trente minutes qui permettent à l'auditeur de prendre toute la mesure de l'art consommé du groupe à manier et imposer des atmosphères à la fois noires et poisseuses qui le rapproche du Sludge. Au Doom, il emprunte cette pesanteur et cette propension à la répétition propres au genre. Les rythmiques sont lentes et lourdes même si le groupe s'autorise des écarts, qui restent sur des tempos moyens. La musique du quartette est en majorité instrumentale (sauf sur "Liv"), avec un chant déclamé plutôt en retrait.



Sur cette base viennent se mélanger un grand nombre d'éléments: Živ nous embarque sur des terres Post-Harcore, Noise, Black Metal, Drone. L'appellation d'Avantgarde Doom que j'ai pu trouver à droite et à gauche, assez paradoxalement, paraît étriquée pour décrire ce qui nous est proposé ici. Plus qu'une simple juxtaposition, tous ces éléments participent à un tout qui mise sur les ambiances malsaines faites de dissonances. Par exemple, la seconde moitié de "Hayot" n'est pas sans rappeler un Virus encore plus sombre.



Un disque assez inclassable, difficile d'accès, mais qui me permet de découvrir un véritable bijou issu de l'underground croate


photo de Xuaterc
le 20/09/2018

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

NOTHING à Paris le 30/11 : 2 places à gagner

Dernières news

Chronique au Hasard

Public Image Ltd - This is PiL

Évènements

NO ONE IS INNOCENT + LES SALES MAJESTES + TAGADA JONES au Stereolux à Nantes le 25 octobre 2018Stomping #8 @Secret Place à Montpellier (34) les 9 et 10 novembre 2018Tournée française SEEDS OF MARY du 15 septembre au 8 décembre 2018NOTHING au Gibus à Paris le 30 novembre 2018Loth x Acedia Mundi x Finis Omnium @ Le Cirque Electrique / Paris le 24 novembre 2018Birds in row + Coilguns + KEN mode au Petit Bain à Paris le 29 novembre 2018Daughters au Point Éphémère à Paris le 10 avril 2019