High Fighter - Champain

High Fighter - "Champain"
chronique High Fighter - Champain

J'ai entendu le nom d'High Fighter par le biais de leurs camarades de label Burning Gloom et la participation de Mona, la chanteuse du groupe allemand au morceau des Italiens, « Nightmare ».

 

Ce qui marque d'emblée est bel et bien le chant de Mona qui chante aussi bien en voix claire qu'en voix typée Black Metal mais la musique derrière suit et est très variée.

 

« Before I Disappear » commence sobrement de façon lente et triste, et s'alourdit avec la batterie et les grosses guitares, le chant est typé BM avant de devenir soudainement clair. Le début de «  Shine Equal Dark » est rapide avec un riff tout droit sorti du black metal tout comme le chant de Mona néanmoins on a un plus loin un passage avec riff bien plus mélodique et un autre plus lent et heavy. « Interlight » est un interlude lent, léger joué uniquement par une guitare en son clair. « Dead Gift » commence sur un mid tempo heavy où les 2 types de chant alternent voire se doublent, on remarque ici un passage sombre et mélancolique suivi d'une relance BM et un gros solo de guitare assez rock dans l'âme. «  Another Cure » pratique le même genre de mélanges de rythmes, d'ambiances et de voix. Le début de « Kozel » est lent et écrasant, penchant du côté sludge, le groupe accélère vers un mid tempo avec un côté urgent, le chant est clair, jusqu'à un pont sur lequel la voix se fait d'outre-tombe, la musique accélère soudainement avec un rythme typé thrash et on va rester dans ce genre-là pour « I Will Not » avec en plus sur ce titre-là des passages blastés. « Interdark » est un interlude mais basé sur des bruit et des sons électro. Le clair mais lourd «  When We Suffer » voit l'intervention d' Anton Lisovoj de Downfall of Gaia au chant et ici on a du chant clair et un chant black particulièrement evil. « A Shrine » revient vers du thrashy avec un chant majoritairement clair. On termine avec le rapide « Champain », chant clair doublé BM et surtout une fin mid tempo et écrasante.

 

La variété du propos et des voix intrigue ici, on se repasse le disque et on découvre de nouvelles choses et on sent une belle réussite de la part du quintet allemand. Certes la chanteuse marque mais les musiciens ne sont pas en reste et musicalement ça tient très, très bien la route. Ce second album est paraît-il fort différent du premier (Scars & Crosses). Le son sied parfaitement au propos du groupe. Mélodie, puissance, variété de rythmes, mélancolie, côté démonique, il y a vraiment de tout, tout en conservant une cohérence qui ne fait pas passer du coq à l'âne. Une très bonne découverte à faire.

 

Champain est disponible en CD et vinyle (doré avec des splatters noirs).

photo de Papy Cyril
le 25/07/2019

1 COMMENTAIRE

pidji

pidji le 25/07/2019 à 14:45:05

Bonne surprise ce disque ! Pas sûr que je l'écoute régulièrement, mais ça passe plutôt bien.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019