S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Hyena - "S/t"

Hyena - "S/t"
chronique Hyena - S/t
7,5/10 0

écouter "Full Album"

Acheter Hyena S/t sur Amazon

Vinyle 12" Vinyle 12"

 

Style musical : 

Crust

 

Année : 

2017

 

Tracklist :

1. Aquellos momentos 03:29
2. El silencio 02:11
3. My worst enemy 03:54
4. Guerras 03:01
5. Ahí estaré 02:33
6. Avanzamos juntxs 02:35
7. Algo que cambiar 04:30

 

Label : 

Rope Or Guillotine/Pifia/La Agonía de Vivir/Dingleberry/Ojalä Me Muera/Pundonor/Potato/Discos Finu/R

groupe Hyena
Hyena

Chroniques :

S/t (2017)
Dans le même style :
Saccage - Blasphème Et Abus Collectif (live demo)

Emocrust ? En v'là une appellation rigolote tiens...

En réalité cette première plaque des Madrilènes de Hyena sonne comme le fracas du Crust à l'Espagnol.

Formé avec des membres de Ura, Wild Animals, Enoch Ardon, Equilibrio et Orchis Simia, le combo souffle la violence typique de la scène initiée par Ekkaia à la toute fin des 90's.

 

Les ingrédients de Hyena sont donc à aller chercher du côté de Tragedy pour l'ambiance, de l'emoviolence pour le côté « chuis trop pas bien dans ma peau tatouée » et du punk pour la structure directe des morceaux.

Victoria responsable des vocaux assure comme elle le fait sur Ura : en mettant son timbre éraillée et sa fougue au service d'un crust plus direct et frontal toutefois. Le D-beat est en effet galvanisant, les compos étant nourries au Juvamine. Même si de rares breaks ou une intro émotionnels sont aussi présents comme sur "My Worst Enemy" ou "Ahi Estare".

 

Niveau rythmique, le batteur, fait démonstration de bien plus de finesse qu'une horde moyenne de pouilleux. Raul sait manier la retenue, les contre temps discrets et les bourrinages d'à propos, sortant ainsi le groupe de l'ornière du répétitif.

La basse soutient ici le taff toute en discrétion et Hyena se révèle vite un combo dont on a envie d'appeler les membres par leur prénom comme s'ils étaient des potes tellement cet éponyme attire la sympathie.

Niveau guitare, c'est la même. Rien de super révolutionnaire mais dans l'arène du riff efficace, Hyena ne démérite pas une seule moindre seconde. "Algo Que Cambiar" achève le boulot toujours en mode frontal mais en ménageant un break ambiancé si vous avez un peu la déprime. Des idées noires vite balayées par une rage viscérale.

 

Intense, prenant et sincère, cette coréalisation de pas moins de 8 labels européens, attire l'oreille et la met à mal.

Mais c'est pour votre bien.

photo de Crom-Cruach
le 11/07/2017

Commentaires

Freaks

Freaks le 11/07/2017 à 17:18:05

La prod manque d'un peu d'équilibre par moment mais l''Emocrust est au dessus de tout ça ;)

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

New Bomb Turks à Paris le 10 juillet 2017 : 2x2 places à gagner !

Dernières news

Chronique au Hasard

Shades Of Grey - Freedom ​/ Incarceration

Évènements

ALESTORM au Transbordeur à Villeurbanne le 18 octobre 2017IGORRR + PRYAPISME au CCO à Villeurbanne le 16 novembre 2017TEXTURES au CCO à Villeurbanne le 12 novembre 2017SASQUATCH + RED IS DEAD + INGLORIOUS BASTARDS au Ferrailleur à Nantes le 24 juillet 2017