Immortal - Northern Chaos Gods

Immortal - "Northern Chaos Gods"
Immortal - Northern Chaos Gods (chronique)

À la surprise générale, essentiellement pour des raisons de business, le groupe perd son chanteur / guitariste historique, véritable marqueur de l'identité visuelle et musicale. Rapidement, le musicien, avec une nouvelle formation et sous un nouveau nom, revient avec un album dans le prolongement de leur dernière œuvre en date, et il occupe quasiment tout l'espace médiatique. Pendant ce temps, le groupe d'origine, méticuleusement, dans l'ombre, se remet peu à peu du choc et se reconstruit petit à petit. Ce n'est qu'après plusieurs années de travail acharné qu'il décide de publier un nouvel album évoquait plutôt ses premières œuvres.

 

Recentré autour du batteur Horgh et de Demonaz, guitariste originel qui ne jouait plus avec le groupe depuis près de vingt ans, Immortal revient avec un dixième album, neuf ans après Sons Of Northern Darkness. Après un tel hiatus et au regard des événements, la tâche qui attendait les deux musiciens au moment de composer Northern Chaos Gods était particulièrement ardue: il fallait rassurer les fans échaudés et concurrencer un premier album d'Abbath encensé par la critique, qui ne manquera pas de comparer les deux œuvres. Premier constat, la pochette ne représente pas le groupe, ce qui était une constante depuis ses débuts (à l'exception de At The Heart Of Winter). Malgré les aléas, Demonaz a toujours été le garant des paroles et de l'univers d'Immortal; il n'y a aucune surprise à retrouver des titres tels que "Grim and Dark" ou "Mighty Ravendark", le groupe n'a pas bougé d'un iota sur ce point. 

 

Le chant de Demonaz semble lui aussi sortir de cordes vocales prises par le gel, mais en se montrant moins crispante, pincée et plus agressive que celle d'Abbath. Les deux timbres sont tout de même suffisamment proches pour ne déstabiliser personne, ni dans la copie conforme ni dans un style diamétralement opposé. Les réminiscences Heavy présentes sur les deux précédents albums sont laissées de côté, le groupe s'est appuyé sur son passé plus ancien pour trouver l'inspiration. 

 

Le résultat? Northern Chaos God est sans aucun ce qu'Immortal a composé de plus extrême depuis le milieu des années 90, et assurément son œuvre la plus sombre. Tout son attirail traditionnel est de sortie: riffs tout droit sortis des glaciers du Hordaland, rythmiques guerrières, arpèges glaçants. Radical, l'album se rapproche d'un Battles In The North, avec une production béton, qui, tout en faisant appel à une certaine tradition, projette Immortal dans le futur. Pour son retour, les deux maquillés ont frappé fort, très fort, montrant à la fois à leurs fans, mais aussi aux autres formations qui c'est le patron. Le trône de Blashyrk a retrouvé son légitime propriétaire. Et si on avait encore un doute, "Mighty Ravendark", titre le plus long de l'histoire d'Immortal, véritable condensé de son savoir-faire, est certainement le meilleur qu'il ait jamais composé.

photo de Xuaterc
le 16/08/2018

8 COMMENTAIRES

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 16/08/2018 à 17:39:42

Je suis très bipolaire avec cet album: partagé entre l'enthousiasme juvénile du "ça meule en tout va" et la sagesse de l'adulte qui se dit "ça meule à tout va". Mighty Ravendark me fait bcp penser à un morceau de l'album solo de Demonaz (que j'adore)… comme une (excellente) chute de studio. Bref, selon mon humeur, la note varie de 3 à 8.

popol

popol le 17/08/2018 à 10:51:46

étrange cette enthousiasme pour ce qui edt considéré par beaucoup comme l'album le plus médiocre et calculé du groupe

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 17/08/2018 à 11:12:18

Je ne sais pas où tu trouves tes sources: la majorité des confrères français l'aiment (Thrasho, la Grosse radio, United rock nations, SoM,...). Fais toi un avis par toi-même… Là petit à petit, il penche de plus en plus vers le 8 perso.

popol

popol le 17/08/2018 à 13:34:26

je parle juste des amateurs de black metal éclairés qui n'ont pas ressenti un Northern Chaos dans tout cela tellement c'est plat, mou et surproduit. Il suffit d'aller sur les forums MA entre autres

cglaume

cglaume le 17/08/2018 à 13:58:15

Xuaterc n'est pas un amateur de BM éclairé... CQFD :D

sepulturastaman

sepulturastaman le 17/08/2018 à 16:09:33

Les blackeux qui crachent du feu quoi...

Xuaterc

Xuaterc le 20/08/2018 à 08:16:13

Je ne suis même pas un amateur de BM, voilà tout.
Et personne n'a remarqué que j'avais piqué le mon premier paragraphe à la chronique du premier Soulfly....

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 20/08/2018 à 17:20:15

Pffff le gars qui n'écoute même pas Seigneur Voland, M8l8th, Kataxu ou Goatmoon: faut te virer toi.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme

CD album CD album (42:14)

Acheter Immortal Northern Chaos Gods sur Amazon

Tracklist

Northern Chaos Gods
Into Battle Ride
Gates to Blashyrkh
Grim and Dark
Called to Ice
Where Mountains Rise
Blacker of Worlds
Mighty Ravendark

DANS LA VEINE

Demonaz - March Of The NorseDemonaz - March Of The Norse

évènements

  • Tournée française SEEDS OF MARY du 15 septembre au 8 décembre 2018
  • NOTHING au Gibus à Paris le 30 novembre 2018
  • Loth x Acedia Mundi x Finis Omnium @ Le Cirque Electrique / Paris le 24 novembre 2018
  • Birds in row + Coilguns + KEN mode au Petit Bain à Paris le 29 novembre 2018
  • Daughters au Point Éphémère à Paris le 10 avril 2019