Imperial State Electric - Pop War

Imperial State Electric - "Pop War"
chronique Imperial State Electric - Pop War

Pop War est donc le deuxième album de Imperial State Electric... le premier en tant que groupe, même si je n'oublie pas In concert qui est un EP de reprises. Il ne faut pas prendre le Pop du nom de l'album comme un synonyme de mollesse... cet album n'est absolument pas mou ! Pop il l'est, certes, mais juste par moments.

 

D'ailleurs on commence l'album avec un titre urgent sur un riff de guitare sautillant, « Uh Huh » aussi court qu'efficace (1min 45)... « The narrow line » qui suit est tout aussi efficace ! « Can't seem to shake it off my mind » est la première incursion dans le registre pop rock, c'est morceau chantant et efficace (tout l'album l'est de toute façon!). « Back on main » est un mid tempo groovy, sur lequel Nicke reçoit l'appui de ses camarades pour le chant. « Waltz for Vincent » est plus ou une ballade, c'est en tout cas un morceau lent qui contient du piano et aussi un excellent solo de guitare... le titre se termine d'ailleurs sur le piano dont on vient de parler. « Sheltered in the sand » est l'un des autres titres très pop de l'album, il est lumineux et énergique (et d'ailleurs l'un des singles de l'album). Dolf chante sur le mid tempo « Empty Hands » avec le renfort de Nicke et de Tobias. « Monarchy Madness » est une petite pépite d'énergie, ultra court (1min31!) avec à nouveau un Tobias Egge qui participe très activement au chant. Le duo « Deride and Conquer »/ « Enough to break your heart » clôt l'album en beauté, il s'agit de 2 morceaux bien pêchus qui ont tous les deux la particularité d'avoir des arrangements de cordes (discrets sur le premier cité), la fin du dernier titre étant une longue outro principalement jouée par des cordes qui est particulièrement classe !

 

L'album est court avec sa trentaine de minutes mais tout y est excellent, aucun morceau à jeter, ni même un passage qui ne le ferait pas. C'est l'album que j'ai le plus écouté l'année de sa sortie, j'en ai fait mon album de l'année 2012 du temps de VS et il squatte très facilement mes platines. Un must mais comme tout le reste de la discographie du groupe ! Un classique à posséder dans toute discothèque qui se respecte !

photo de Papy Cyril
le 06/08/2017

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019

HASARDandCO

Ulver - Kveldssanger
Hank 3 - Straight To Hell