S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

Imply In All - "The Flesh Clockwork"

Imply In All - "The Flesh Clockwork"
chronique Imply In All - The Flesh Clockwork
8.25/10 0
Acheter Imply In All The Flesh Clockwork sur Amazon

CD album CD album (51 minutes)

 

Année : 

2009

 

Tracklist :

/// 902-79 M01 ///
Bloodshot oil
The gleam in their eyes
Mass media coverage
Vicious circles
Synthetic
Letter to Lucy
The flesh clockwork
The shattered spirit
Prayers
An original sin : wrath
Zombie ranger
The unspoken dialect
Cyclic space
Pandora zero
Rise of faceless

 

Label : 

Come dancing records
Dans le même style :
Lost in battle - Lost in battle
N'y allons pas par quatre chemin, Imply In All ne le fait pas non plus avec ce The Flesh Clockwork qui défouraille sévère. Une claque directe dans la face et qui secoue le peu de neurones qui nous reste. Une claque certes mais envoyée avec brio et maîtrise, car du métal comme ça on en trouve plus beaucoup.

Reprenant le style entamé sur le précédent opus, IIA le rectifie, l'améliore, le nourrit pour un résultat plein d'énergie, de violence et surtout de personnalité. Le deathcore du combo (prenez deathcore au sens noble du terme s'il vous plaît) n'hésite pas à piocher allégrement dans le grind, tout comme les musiciens savent aller chercher l'inspiration dans des contrées parfois plus mélodiques (métal suédois sur l'intro de "Vicious Circle" par exemple), sans oublier une touche de guitares et d'ambiances façon screamo nettement mieux maitrisées que par le passé ("Prayers" en est le meilleur exemple). Au final, on se délecte de seize titres pour cinquante minutes de violence pure, qui me rappellent les derniers efforts de Nostromo ou de Misery Index.

De l'intro "/// 902-79 M01 ///", sorte de prélude à l'apocalypse, jusqu'au dernier titre "Rise of the Faceless" IIA nous envoie sa sauce sans jamais nous dégouter ou nous laisser un vrai temps de pose, car ici tout s'enchaine à la vitesse d'un hardcore frénétique. La production retranscrit parfaitement l'esprit brutal du groupe, chaque instrument étant bien distinguable. Le groovy des guitares ressort, tout comme le claquant de la batterie et la rage de Yoh au chant, parfois soutenu par des growls et des chœurs hardcore de ses collègues. C'est également au travers de cette production que l'on se rendra compte que derrière un mur certain de violence se cache un sacré travail de composition plus subtil et méticuleux qu'il n'y paraît.

Cocktail explosif et réussi, The Flesh Clockwork est un bijoux de violence dans un écrin de brutalité. Imply In All réussit à marier plusieurs styles sans maladresse, au contraire, il fait ça avec une classe et une technique irréprochable rendant l'album très cohérent. On applaudit bien fort s'il vous plaît !
photo de DreamBrother
le 18/09/2009

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Jeux-concours

NOTHING à Paris le 30/11 : 2 places à gagner

Dernières news

Chronique au Hasard

Feral - Doomwalk

Évènements

NO ONE IS INNOCENT + LES SALES MAJESTES + TAGADA JONES au Stereolux à Nantes le 25 octobre 2018Stomping #8 @Secret Place à Montpellier (34) les 9 et 10 novembre 2018Tournée française SEEDS OF MARY du 15 septembre au 8 décembre 2018NOTHING au Gibus à Paris le 30 novembre 2018Loth x Acedia Mundi x Finis Omnium @ Le Cirque Electrique / Paris le 24 novembre 2018Birds in row + Coilguns + KEN mode au Petit Bain à Paris le 29 novembre 2018Daughters au Point Éphémère à Paris le 10 avril 2019