Fred barjo Odonae Acheter CD et vinyles doom métal pas chers INTERCEPTOR Fest à Bordeaux du 5 au 7 octobre
S'inscrire sur COREandCO
Webzine musical COREandCO : hardcore, metal, rock et leurs dérives

In Articulo Mortis - "Testament"

In Articulo Mortis - "Testament"
chronique In Articulo Mortis - Testament
6.5/10 0

écouter "In Articulo Mortis"

Acheter In Articulo Mortis Testament sur Amazon

CD album CD album (41:02)

 

Style musical : 

Melodic Black Metal

 

Année : 

2016

 

Tracklist :

In articulo mortis
Le don obscur
Succubus
La rose et le marbre
My Underwater Queen
Embrace the Reapers Wrath
Lunar State
Diaboli in amorem

 

Label : 

Herbert West Productions
Dans le même style :
Descendents - Everything Sucks

Testament est la preuve qu'il ne faut jamais désespérer. Composé en grande partie en 1997, il ne voit le jour que maintenant. Auteur de deux démos en 1994 et 1995, ce qui fait d'In Articulo Mortis l'un des tout premiers groupes français de la seconde vague de Black Metal, il se sépare avant l'enregistrement de Anthems Of The Sons Of Dusk. Après s'être tenus à l'écart du "milieu" pendant toutes ces années, les musiciens ont décidé de donner leur chance à ces titres composés il y a vingt ans. Même à l'époque, peu d'informations avaient circulé concernant ses membres et il est difficile d'en savoir plus sur les conditions de cet enregistrement.

 

S'il a été enregistré dernièrement, avec des arrangements retravaillés, l'album garde ce feeling typiquement 90's, cette fraîcheur d'un style encore jeune. Entre temps, les musiciens ont clairement mûri, l'interprétation est impeccable, les transitions sont travaillées et la mise en place des atmosphères méticuleuse. Ajouté à des structures plus développées que sur les démos, tout cela confère une impression de modernité à l'ensemble. Le Black Metal pratiqué par In Articulo Mortis est certes mélodique, il n'en reste pas moins viril et rugueux, assez proche de ce qui se faisait en Suède à cette époque (Dissection, Dark Funeral...). L'apport de chant clair, bien maîtrisé, de même que les claviers et les cordes, discrets, n'est pas sans rappeler l'école avant-gardiste norvégienne. Seul la dernière piste, plus necro, limte Thrash, dénote, avec son côté Tormentor.

 

Mais malgré tout ces efforts pour apporter une plus-value aux titres, ces derniers manquent de souffle épique et de d'ampleur qui font la force des grands disques. Les riffs réellement marquants se font rares et en vingt ans, de l'eau a coulé sous les ponts, la scène BM s'est développée jusqu'à la congestion. Je ne dis pas, si Testament avait été publié en 1997, il serait très certainement sorti du lot, à une époque où Internet n'avait pas encore noyé la production musicale, mais en 2017, les attentes ont évolué. Cependant, la démarche de vouloir nous présenter ces morceaux est à saluer et il est bien triste qu'un tel groupe, qui laisse paraître un fort potentiel, ait décider de ne pas poursuivre son sombre chemin. Merci à Herbert West Productions d'avoir brièvement réanimé In Articulo Mortis.

 

 

photo de Xuaterc
le 07/08/2017

Commentaires

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Pseudo : e-mail :

Commentaire :

NOTE : Vos commentaires sont soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'ils trouvent que votre message n'a pas à apparaitre ici, il sera supprimé.

Dernières news

Chronique au Hasard

Cowards - Shooting Blanks And Pills

Évènements

ALESTORM au Transbordeur à Villeurbanne le 18 octobre 2017IGORRR + PRYAPISME au CCO à Villeurbanne le 16 novembre 2017TEXTURES au CCO à Villeurbanne le 12 novembre 2017