In The Woods... - Pure

In The Woods... - "Pure"
chronique In The Woods... - Pure

Je ne vous ferai pas un cours d'histoire sur la carrière et l'influence d'In The Woods..., qui, en trois albums et quelques singles et E.-P. a imprimé une marque durable et essentielle dans la scène norvégienne. 17 ans que le culte Strange In Stereo est sorti, et il y a 16 ans le groupe donnait un ultime concert au Caledionian Hall d'Oslo (qui a donné lieu à un magique double live). Depuis, tous les musiciens se sont égaillés dans une multitude de projets et d'activités (il n'y a qu'à voir le Karmokosmetix Sampler offert avec le Live At The Caledionian Hall). Malheureusement, en 2013, un arrêt cardiaque emportait Oddvar A:M, guitariste originel. Les mauvaises langues diront qu'il était le dernier obstacle à la réunion du combo mythique. Je m'en moque, je préfère profiter. Lorsqu'il annonce sa reformation en 2014 sans son chanteur de toujours, Jan Transit, les interrogations vont bon train. C'est Tommy Sebastian Halsteth (Atrox, Manes...) qui dans un premier temps s'empare du micro, puis rapidement, James Fogarty (au CV long comme un hiver boréal et à l'emploi du temps chargé comme la note maquillage d'Abbath).



Évacuons tout de suite ce sujet. Ce n'est un secret pour personne, je suis un grand fan de presque tous les travaux de Mister Fog, mais il faut avouer que j'étais plus que dubitatif quant à la pertinence de sa présence au poste de vocaliste d'In The Woods... C'est donc avec une certaine appréhension que je lançais le streaming de leur concert au Blastfest de Bergen en février dernier. Il m'a fallu quelques morceaux (dont certains inédits, pour la plus grande joie des fans) avant de réaliser que l'uniforme seyait parfaitement au monsieur. Ce dernier ne s'est pas jusqu'à présent distingué par ses qualités de vocaliste mélodique, ce qui rend la surprise de l'entendre dans ce registre plus agréable. Certes, ce n'est pas ICS Vortex, ni Garm, mais il m'a souvent fait penser à Nick Holmes (Paradise Lost), entre One Second et Symbol Of Life. Il assure le job avec application, parfois avec un côté scolaire, mais à certains moments, on n'est pas loin des vocalises de "Weeping Willow".



Justement, le titre éponyme d'ouverture possède un fort arrière-goût du gang d'Halifax, mais aussi Katatonia, avec ses rythmiques lourdes et ses leads mélodiques. La marque de fabrique du groupe, à savoir un metal avant-gardiste sombre et progressif, est toujours bien présente. A chaque sortie, son style s'était affiné, et Pure en est une fous de plus la preuve. Il s'est pourtant dépouillé des section de cordes et du chant féminin. Si la durée des titres s'est également raccourcie, ces derniers conservent une touche de psychédélisme que l'on retrouvait auparavant chez un groupe qui a repris King Crimson, Jefferson Airplane et Pink Floyd. Les claviers sont peut-être plus présents, jamais ils ne viennent masquer le travail à la fois plombé, subtil et mélodique des guitares, en perpétuel mouvement, tout en changements. Avec "Cult Of Shining Stars", In The Woods... offre l'un de ses titres les plus radicaux, instrumentalement parlant. Majestueuse et intense, sa musique est une constante invitation à la rêverie et à l'introspection, superbement mise en son grâce à la production du Woodscave Studio et au mastering du studio français WSL (qui s'est également chargé des Svartelder).



Bon nombre de groupes se sont cassés les dents sur leur album du retour après des absences parfois plus courtes (je ne citerai aucun groupe de Death suédois...), In The Woods... réalise lui un parcours sans fautes en livrant un opus à la hauteur de sa légende.



Point barre.


photo de Xuaterc
le 03/11/2016

5 COMMENTAIRES

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 03/11/2016 à 13:57:00

Trop "planant" pour oam.

Xuaterc

Xuaterc le 03/11/2016 à 18:05:28

Je ne suis pas surpris :-)

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 03/11/2016 à 19:31:14

Pourquoi ? Suis pas un mec planant moi ? Dans le mur de bouclars, il m'arrive parfois de planer pourtant. En... vol plané.

Xuaterc

Xuaterc le 03/11/2016 à 19:37:30

I believe you could fly. M'est avis que tu préfères le Saor

Crom-Cruach

Crom-Cruach le 03/11/2016 à 21:04:38

Yes : ça c'est la classe.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

HASARDandCO

Aeris - Temple
Chronique

Aeris - Temple

Le 17/04/2014

Get Your Gun - The worrying gun