Incite - The Slaughter

Incite - "The Slaughter"
chronique Incite - The Slaughter
Ça faisait un moment qu’on attendait ce premier album d’Incite, car beaucoup d’entre nous sont très curieux de voir ce que Richie Cavalera, le fils du grand Max, a dans les tripes et ce qu’il peut nous donner sur CD.
The Slaughter n'est pas leur première véritable sortie : ils ont déjà sorti une démo 3 titre dans le courant de la même année 2009. D’ailleurs ces trois titres figurent dans cet album : "Divided We Failed", "Army Of Darkness", "Die With What You’ve Done".
Première chose, l’artwork est un peu brouillon et pas vraiment attrayant... Mais passons sur ce détails et voyons plutôt ce que la graine de star est capable de nous pondre musicalement !

Dès la première écoute on sent un certain feeling qui ne ment pas, Incite a été élevé à bonne école et les leçons de Thrash metal bien gras de papa ne sont pas tombées dans l’oreille d’un sourd ! En effet, la musique du groupe est très mid-tempo et elle devrait ravir tout les fans de plans bien "jumpy". En plus de ça, la voix de Richie est parfois très ressemblante à celle que Max pouvait nous sortir sur Chaos AD. Mais je préfère m’arrêter là dans la comparaison facile la musique d’Incite est beaucoup plus Hardcore que n’importe quel projet de Max. Les rythmiques sont donc incroyablement entrainantes et tout ce qu’il y a de plus catchy, on pourrait seulement reprocher au batteur d’être assez limité en inspiration car une fois qu’il a trouver la recette, il y apporte assez peu de varianteq. Mais ça fait son effet, et on se fait bien marteler la face comme il se doit sur chaque titre !

Les grattes sont exactement du même accabit, on a affaire à un bon gros metal américain super groovy ! Les riffs sont aussi destructeurs et efficaces qu’accrocheurs et mélodiques, le titre « Rage » est celui qui a le plus retenu mon attention à ce sujet ! On a également le plaisir de bien distinguer la basse, qui prend parfois une place de premier plan dans les mélodies comme sur « Tyranny’s End » ou « Die With What You’ve Done » par exemple ; elle reste en tout cas très claquante sur l’ensemble de l’album, ce qui vient rajouter un élément de plus à la dimension Hardcore déjà très présente.

Le reproche majeur que je pourrait faire à The Slaughter serait de sonner trop "quelconque", et très metal américain. Car au final, la musique d’Incite est assez proche de ce que les pointures américaines actuelles (comme Devildriver ou Lamb Of God) nous livrent... Aux premières écoutes j’ai d’ailleurs d’abord cru à du Devildriver ! Compréhensible car cet opus a été produit par Logan Mader, qui s’est occupé de pas mal de grosses prod’ du genre des trois dernières années (Devildriver, Calavera Conspiracy, Gojira, Five Finger Death Punch).

Mis à part le son qui reste assez standard et calibré (bien qu’incontestablement bon), The Slaughter est pour moi un bon album, que je pense réécouter assez régulièrement ! Je tiens à vous prévenir tout de même qu’il m’a fallu plusieurs écoutes pour oublier le côté préfabriqué et rentrer pour de bon dans la musique du groupe.
photo de Domain-of-death
le 26/02/2010

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019