Incoming cerebral overdrive - Controverso

Incoming cerebral overdrive - "Controverso"
chronique Incoming cerebral overdrive - Controverso
Incoming cerebral overdrive est un très bon groupe italien qui sort son troisième objet discographique. Musicalement c'est parfaitement en place dans un genre plutôt complexe. Les fans de Dillinger Escape Plan (particulièrement sur "Reflections" ou "Sound") vont se délecter de cette production italienne qui garde en son sein des restes de Every time I die ("Science" ou "Colours"). Mais l'influence principale est inévitablement DEP.

Tout cela est très bien :
On a du gros riff un peu rock'n'roll un peu psyché bien math/métal : juste de quoi vous retourner le cerveau, sans parler de dissonances déconcertantes. On a également quelques instants de repos avec des breaks bienvenus et des touches limites stoner/blues ou un clavier sur "Reflections".
La qualité du groupe tient aussi dans cette capacité à changer d'ambiance en incluant un synthétiseur plutôt surprenant sur "Magic". Un effet qui garantit un côté cosmique dont le bon goût sera l'affaire de l'auditeur. Néanmoins sa discrétion ne devrait pas trop vous déranger (réapparition sur "Sound"). Le groupe s'ose même à tirer dans le progressif avec "There" dont la construction est plutôt bien faite et marqué par un chant proche de l'égorgement d'un cochon en guise de clôture.

Le chant, parlons en plus sérieusement. Samuele Storai s'égosille rappelant parfois Ion Dissonance mais s'use aussi les cordes vocales avec des passages dignes d'un true black métalleux (c'est sale moche et haineux). Avec un certain charisme il apporte sa patte au chant durant 33 petites minutes qui auront largement mises à mal les cervicales des plus réceptifs.

Mais que cet album peut être décevant ! Incoming cerebral overdrive fait les frais dans cette chronique d'un constat que l'on pourrait faire pour beaucoup de groupes...car...quel manque d'âme!!
La technique, l'agressivité, la rapidité ne font pas tout, surtout quand les influences sont encore si palpables. Les italiens sont sans aucun doute de très bons musiciens qui savent chauffer une salle en l'espace de deux titres, mais ils n'ont pas cet âme, cette personnalité que l'on attend d'un cd.

Un achat qui sera d'une triste sécurité : vous en ressortirez rassasiés mais peu surpris. Même la pochette a pour forme un triangle qui ne sera pas sans rappeler la pochette d'Ire works...
8 titres durant lesquels les tympans vibreront mais ne comptez pas sur l'adrénaline de la découverte pour que le reste du corps en profite.
photo de Tookie
le 30/10/2009

0 COMMENTAIRE

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • ARO ORA release party à La Parenthèse à Ballan Miré (37) le 12 octobre 2019
  • BLACK BOMB A + Dagoba + Mugslug au Séchoir (L'Atelier À Spectacle) le 12 octobre 2019
  • Sleep au Bataclan à Paris le 8 octobre 2019

HASARDandCO

Kvalvaag - Seid
Chronique

Kvalvaag - Seid

Le 27/11/2018

Daria - Impossible colours