Incubus - Beyond The Unknown

Chronique CD album (39:07 min)

chronique Incubus - Beyond The Unknown
Ce « Beyond The Unknown » est une pure merveille musicale dans le genre, c’est pas compliqué, on peut pas faire mieux. Si si je vous assure, je n’avais jamais écouté un truc aussi jouissif qu’est ce « Beyond The Unknown ».

On a affaire ici à du bon vieux death/thrash old school originaire de Louisiane; à ne pas confondre avec le groupe de rock/alternative basé en Californie. Formé au milieu des années 80 par les frères Howard (Francis et Moyses) Incubus est arrivé au bon moment là où la scène death commencait déjà à saturer.
Tout y est, le son, les riffs, la voix, le rythme et les solos chiadés qui te décollent les tympans de par leurs sonorités. Le seul bémol à mon avis serait la linéarité des morceaux qui pourrait rebuter certains. En effet les 8 morceaux de cet opus ne se différencient pas très facilement -à part quelques breaks, refrains bien catchy et mémorisables (« Massacre of the union »); malgré l’effort de composition certain par rapport à son prédécesseur "Serpent's temptation" sorti en 1988. On notera par exemple dans ce second release un côté death old school à la Death ou Obituary (pour ne citer qu'eux) beaucoup plus en avant dans certains morceaux: "Curse Of The Damned Cities", « Massacre of the union », « Certain Accuracy » ou encore « Freezing Torment ». Le mélange death/thrash est présent dans tout l'album que ce soit dans la voix (criée ou grognée), dans les riffs super bien pensés/réfléchis (à la vitesse d'execution hallucinante pour les déclencher, ca fait mal) comme dans les morceaux "Certain Accuracy" et "Beyond The Unknown" entre autre.
Croyez moi ce n’est pas un album de death/thrash parmi tant d’autres, « il se tire de la masse » comme dirait quelqu’un..., c'est tout simplement une perle rare. D'abord par sa rapidité, son efficacité et sans oublier par ses solos infinissables.

Pour résumer, « Beyond The Unknown » conviendra parfaitement aux amateurs de death/thrash des années 80-90. Mais pour les autres -blasphème- il deviendra vite agaçant ou ennuyeux à mon humble avis. R.I.P
le 01/06/2007

1 COMMENTAIRE

sepulturastaman

sepulturastaman le 01/06/2007 à 22:00:31

¡ Bien dit !

Tiens tu me donne envie d' écouter Pestilence.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

anonyme


évènements

  • EARTH au Petit Bain à Paris le 19 novembre 2019